le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La FFPLUM en colère
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patrice


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 44
Localisation: Corse

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 17:59 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Suite à un article sorti dans un magazine (je ne sais pas lequel), la réaction de la Fédé ne s'est pas faite attendre:


Tendance suicidaire ?
Revue mensuelle de presse aéronautique oblige, un récent article nous a fait véritablement bondir.
Nous y avons relevé en effet, entre autres phrases, les affirmations que « l'hypocrisie étant reine, il est admis que tous les ULM volant avec deux personnes à bord sont en général en surcharge », « qu'en attendant il est de bon ton de fermer les yeux », « qu 'en cas d'accident, il est d'usage de fermer les yeux et de régler les sinistres (dixit un assureur ami) », « me voilà totalement rassuré sur les risques de voler éventuellement en surcharge... » !
Nous n'avons vraiment aucune intention d'alimenter une polémique avec l'auteur de cet article ; mais les positions qui y sont exprimées sont tellement à l'opposé des valeurs que nous défendons pied à pied depuis de nombreuses années et elles me semblent si suicidaires pour notre régime réglementaire déclaratif, fondamentalement basé sur la confiance et la responsabilité personnelle de chaque propriétaire et pilote, qu'il serait impensable de ne pas relever ce qui me paraît être un mauvais coup porté à notre pratique ultra légère motorisée.
Faire croire ou laisser croire que le monde ULM est essentiellement peuplé d'hypocrites et de tricheurs qui pratiquent le vol biplace en s'affranchissant sciemment et allègrement des règlements, au nez et à la barbe des institutions, des forces de l'ordre, de l'Aviation Civile et des assureurs, en sous-entendant leur complicité passive, donc sans risque aucun, c'est tout simplement courir à la catastrophe réglementaire, nier notre spécificité, notre capacité à nous prendre en main et à assumer nos propres responsabilités sans tutelle pesante ; c'est faire, de plus, courir de graves dangers pécuniaires et judiciaires à des pilotes (familles et héritiers tout autant) qui seraient convaincus de leur impunité... ce qui n'est évidemment pas le cas !
L'article dénonce donc « l'hypocrisie du milieu ULM » ! Certes, personne ne peut nier que certains pilotes volent hors les clous en ce qui concerne plus particulièrement les diverses masses réglementaires. Mais ceci est de leur responsabilité personnelle et personne, ni à la Fédération, ni au sein de l'Aviation Civile ne cautionne de telles infractions et de telles prises de risque. De même que pareillement personne ne cautionne dans le milieu de l'aviation traditionnelle les non-respects chaque week-end des devis de poids ; pas plus enfin que personne ne cautionne les conducteurs qui roulent à 180 km/h sur autoroute au lieu des 130 km/h prescrits par le code de la route. Encourager un tel comportement en aviation déclarative, cela reviendrait à affirmer qu'il est admis de s'écarter de la loi au prétexte que les contrôles ne sont pas systématiques. Un tel discours est bien sûr inacceptable.
Il est alors d'autant plus irresponsable d'avancer que les assureurs tremperaient dans une telle combine à l'avantage de leurs clients, alors qu'en réalité ils détiennent une arme fatale entre leurs mains : tous les contrats stipulent que les garanties ne sont acquises qu'à la condition que pilotes et machines respectent la réglementation. Ce n'est pas parce que ce type de clause d'exclusion des garanties n'aurait pas été invoqué jusqu'à présent par un assureur à l'occasion d'un sinistre et d'une MTWO dépassée qu'elle ne sera jamais mise en avant. Elle est comme une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes et aucun assureur ne nous garantira par écrit le contraire. Le réveil pourrait être tragique pour celui qui se verrait appliquer la clause d'exclusion... et les conseilleurs ne seraient pas ce jour-là les payeurs !
La Fédération n'est absolument pas partie prenante pour ce genre de conseils qui pourraient s'avérer dangereux, à la fois pour le devenir de notre réglementation, comme pour l'avenir de ses pilotes.
Nous ne voulons jouer ni les moralisateurs ni les Pères fouettards : nous disons simplement ce que nous pensons être responsable et raisonnable de faire pour ne pas voir un jour notre passion « se trouver enchaînée », et pour que nous puissions continuer à la vivre en toute liberté comme nous la pratiquons aujourd'hui.
Nous voulons éviter à tout prix les dérives de l'aviation traditionnelle, qui a beaucoup de mal aujourd'hui à se dépêtrer de la pesanteur réglementaire qui l'étouffe et la paralyse. Un ULM ce n'est pas un avion privé, contrairement à ce qui est exprimé dans l'une des phrases de cet article. Il n'est donc pas imaginable de prôner qu'il est possible d'utiliser le premier comme si c'était le second. Et cette affirmation nous l'assumons parfaitement. Pratiquer l'ULM c'est accepter des limitations et assumer une responsabilité individuelle en échange d'une liberté et d'un assouplissement réglementaire. Si l'on n'est pas prêt à accepter ces contraintes, il ne faut pas faire de l'ULM... mais de l'avion ! En outre, ne pas dépasser 450 kg (472,5) est une question de sécurité, principalement en cas de posé en campagne, et en cas de déploiement du parachute ; prôner le dépassement de ces limites est irresponsable.
Même à l'occasion d'un essai journalistique d'un ULM, il ne faut pas monter dedans avec des semelles de plomb : cela ne mène nulle part, si ce n'est à la paresse de certains constructeurs, à l'insouciance de certains pilotes et à l'irresponsabilité de mauvais assureurs !
Bons vols.
Sébastien Perrot Thierry Couderc Dominique Méreuze
Vice-Président Président de la Commission Sécurité des vols Président de la FFPLUM



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Sep - 17:59 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 18:16 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Je comprends votre reaction,mais malheureusement,les hangards que je cotoie sont remplies de taxi de 300 kg et+ a vide... Qd j'ai voulu acheter l'an dernier un taxi,apres 15 ans sans ulm,j'ai eu le plus grand mal a trouver un engin dans les clous,sachant que ma copine et moi pesons deja 170kg ;moins 450,reste 280;moins 40kg d'essence,reste.....pas grand chose sur le marché:aucun gyro,et quasiment aucun ulm dit " moderne";alors keskonfé??? retour vers l'ulm bien sur...(le vrai?)
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Xavier AVERSO
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Sep - 19:26 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

...Tu peux mettre moins d'essence ou, changer de copine..!!

Je plaisante , mes amitiés a ta copine.

Plus sérieusement le pilote est RESPONSABLE, et ceux qui volent dans des ULM lourd le savent .

Xavier


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 19:57 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

oui je sais Xavier,ils avouent tous (enfin ceux qui ont des taxis un peu "trop" lourds)depasser legerement les limites,en general de qques kilos..ils en prennent l aresponsabilité...peut etre aussi que c nous qui sommes trop lourds!! et trop grand aussi,(je parle pour moi!) Mais, je n'ai jamais aimé cette limite de 450kg,je preferais l'ancienne reglementation,celle de la pre-histoire ulm...nostalgie peut etre....
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Mer 2 Sep - 20:28 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Bonsoir,

Un courrier de 2008: http://www.ffplum.com/Images/Upload/Page_Federale/2008/Mars_2008.pdf

CH


Revenir en haut
nowak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Sep - 22:19 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Bonjour a tous,
Helas, je suis d'accord avec GP.De trop nombreuses becanes que l'on voit dans les hangars paraissent bien lourdes.Notre sympatique president Mereuze defend super bien le mouvement ULM, personne ne peut le contester, mais s'il y avait eu une pesée des 3 axes a Blois, certains ( qui ne sont pas la majorité) auraient friser la correctionnelle.
Pour la petite histoire, un constructeur tcheque presentant 2 appareils de toute beauté, sous une grande tente colorée, a eu le courage de mettre une petite pancarte sur chaque machine:CECI EST UN AVION.
On imagine le poids et je pense que le constructeur vise la reglementation ELA.
Un des ULM haut de gamme que je connais bien est le MCR.Il est tout a fait dans les clous de la reglementation.Son probleme:son prix .Il est plutot de 120000€ que 60000€.
Le dernier point: c'est la mauvaise mentalité de ceux qui achetent ces machines ( encore une fois,pas tous).Ils recherchent une reglementation allégée et se tapent du reste.
Donc, mon cher president , il y a encore un peu de travail pour changer les mentalités de certains qui savent pourtant ( enfin j'espere) qu'ils pourraient gacher toute une vie en cas de crash serieux parceque pas assuré.
Claude


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 09:12 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Bonjour,
Comme je suis retiré de toute activité aéronautique, je pense avoir le recul suffisant pour dire qu'il y a effectivement un bel abus de langage ( une hypocrisie même ) à continuer à baptiser Ultra Léger Motorisé des machines qui n'en sont pas, quelles qu'elles soient. Le seul ULM et qui n'en est pas un au niveau réglementation, c'est le CriCri de Michel Colomban avec ses 70 kg à vide. Je possède les plans d'une "avionnette" - c'était leur désignation à l'époque les années 30 - monoplace à moteur Aubier-Dune ( moteur de moto de 16 cv ) dont le poids est de 105 kg.
D'ailleurs c'est une bizarerie de la réglementation que le poids max des machines soit imposé par elle. Pour les avions, c'est le concepteur qui fixe le poids max au décollage voire à l'attérrissage car c'est le poids pris en compte dans les calculs de structure. De la même façon que le poids de 3,5 tonnes est une limite pour la catégorie des avions il serait logique que la réglementation "ULM" prévoit un changement pur et simple de catégorie si l'aéronef dépasse les 500 kg par exemple. Ensuite des règles sont donc imposées à chaque catégorie sans qu'elles n'affectent les autres. Il est plus que probable d'ailleurs que les règles actuelles ne seront pas éternelles et que comme toujours on perde des libertés dans le changement.
A+


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 11:58 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Eh oui... mais il y en a qui refusent de voir qu'une législation est faite pour évoluer, en tenant compte des réalités, malheureusement.

Cela fait bien longtemps que j'ai proposé de passer
- a une législaton sans aucune exception (tu as tant de MTOW en ULM, tu y mets ce que tu veux, en balançant "viande", carburant, parachute, flotteurs, skis)
- avec seulement 4,9 kg de plus que le max actuellement autorisé (et je défie quiconque de prouver que 4,9 kg sont plus accidentogènes que 4,9 kg de moins :0)))
- sans rien y changer d'autre (notamment les 65 km/h)
Cela réglerait plus de 90% des problèmes actuels (et pas eulement chez nous !), aurait eu l'avantage au niveau international de se créer des amis au lieu d'inimitiés, et d'obtenir l'adhérence à ce concept au niveau européen, tout en rendant ceux qui excèdent 499,9 kg (disons 500, c'est plus simple) réellement "hors la loi" et à les pousser à passer en ELA 1.

Car, faut-il le rappeler ? Dire que notre législation est à 450 kg est un pur mensonge, la loi dit: 495 kg ! Eh oui :0)

Mais bon... Cela doit être trop simple héhé.
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 12:36 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Oui, mais nous nous rapprochons de la classe LSA de 600kg et 120kt ou de la European Light Aircraft.

Le but de l'EASA est d'harmoniser l'aviation de loisir,donc de durcir la réglementation ULM à la française.

Exemple: le bidule composite super rapide à 450kg en France et le même avec options à 600kg en Europe. Il faudra expliquer pourquoi 2 réglementations aux gens de l'EASA.

Cela va pénaliser dans le futur le pilote de Sky Ranger ou de pendulaire.

Il est probable que la réglementation ULM évolue mais pas dans le bon sens pour la majorité des passionnés;

CH


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 12:55 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Alain a écrit:
- avec seulement 4,9 kg de plus que le max actuellement autorisé (et je défie quiconque de prouver que 4,9 kg sont plus accidentogènes que 4,9 kg de moins )... la loi dit: 495 kg ! Eh oui :0)





Bonjour Alain,
De 4,9 kg en 4,9 kg, on pourrait atteindre l'infini avec cet argument. A mon avis, respecter strictement la réglementation ULM d'aujourd'hui est la seule façon de conserver le plus longtemps possible notre liberté.  
Quant aux 495 kg ULM, pourriez-vous expliquer?


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 665
Localisation: 34

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 13:09 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

oui,svp ,je comprend pas:ces 495kg c avec des derogations?
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 13:36 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Ah, vous devriez relire votre législation, Messieurs :0)))

A la base, elle était prévue pour 450 kg, puis vinrent les reconnaissances que ces poids n'étaient pas en toute circonstance réalistes, d'où les "dérogations" non cumulables pour parachute, hydro ou amphibie... et l'oubli des skis (indispensables dans mon coin) !

N'importe quel multiaxe, prenons par exemple un Ikarus C22, ou un SkyRanger, pour citer des appareils très connus et produits à plus de mille exemplaires, est limité à 450 / 472,5 kg sur roues. Vous lui ajoutez un flotteur avec 2 balancines, et hop ! en toute légalité votre MTOW passe à 495 kg !!!

Nous sommes bien d'accord, il s'agit du même appareil, les seules changements étant le remplacement des roues par un flotteur et 2 balancines, ou 2 flotteurs. TOUS les calculs restent les mêmes: résistance de la cellule, vitesse de décrochage, etc.

Donc, sur roues, à 451 kg, t'es un hors la loi, un pourri qui ne rspecte pas la législation... et avec le même appareil, converti amphibie, ohhhh miracle ! tu es parfaitement dans les clous jusqu'à 495 kg :0)))

C'est carrément courtelinesque ! Car soit l'appareil x a été calculé avec les résistances minimales légales (facteur minimal de sécurité 1,5 pour les pièces standar, facteur 3 pour les pièces critiques), et il a donc la possibilité prouvée de voler avec ce MTOW, soit on est tous de dangereux amateurs.

Maintenant, et bien entendu pour autant que l'appareil x soit calculé pour cela (ce n'est pas toujours le cas par exemple pour certains pendulaires), auriez-vous l'amabilité de me dire si le passage à un MTOW de 500 kg représente
- un danger accru, puisque la "dangerosité" inférieure est le fondement de la législation ULM ?
- un problème pour qui que ce soit ? 

Puis auriez-vous l'amabilité de me dire quels sont les avantages de faire cela ?

Faites ensuite l'analise inconvénients / bénéfices...

Maintenant, Jean-Claude, laisse moi préciser: je ne suis en aucun cas en faveur de toute autre modification de la législation (je me limite ici à: MTOW 500, suppression des exceptions, point barre), et je suis contre les 560 kg pour les autogires comme spécifiés dans la législation européenne.

Mon but avec cette vision des choses était de régler nombre de problèmes existants (et qui vont en s'accentuant avec le temps, malheureusement9, de corriger les erreurs, et surtout de simplifier les choses pour tout le monde. Et je dois dire que, dans toute l'Europe, nombre de pilotes sont d'accord. Pas seulement d'ailleurs, puisque les représentants de la DGAC verraient aussi cela d'un bon oeil, pour ceux avec qui j'en ai discuté.

Est-ce plus clair ?
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
patrickdb


Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 186

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 14:31 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Le fondamental de lULM, c'est le non certifié, le déclaratif, la responsabilité!
les histoires de 450kg, c'est bidon

le problème c'est que si l'on touche à un seul parametre de cette réglementation le risque est énorme de retomber dans une réglementation abscon (comme celle des avions) et on le voit bien avec le LSA.

on prefere garder celle qui existe que de tout perdre en essayant de réformer!

d'ailleurs, s'il est possible de reformer pourquoi les avionneux ne reforment  pas leur législation?
à moins que ca leur convienne...

Je suis et resterai dans les clous et les contrevements se débrouilleront avec la Justice...

salut à tous


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 719

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 15:11 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

 Je suis loin de l'esprit partisan qui m'est reproché injustement, mais je ne suis pas un naïf. Je reste lucide sur une vision globale de l'évolution de l'ULM.
"A trop vouloir en faire, on finit par vicier ce qui est bien".

Attention au mirage de la classe 6, il ne faudrait pas une redistribution des cartes à la défaveur des autres catégories avec un durcissement de la réglementation pour l'ensemble des pilotes afin d'obtenir l'hélico-ULM pour quelques centaines de privilégiés.

La nouvelle réglementation se fera sous d'autres critères que ceux des passionnés. On comprend souvent trop tard le rouage des négociations.

CH


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 3 Sep - 15:30 (2009)    Sujet du message: La FFPLUM en colère Répondre en citant

Grand Dieux, Patrick... serais tu toi aussi l'un de nos compatriotes qui oublie totalement que l'autorité de contrôle est là pour faire appliquer la législation, et non pour la faire ???

Ah, les vieux sydromes franchouillards, la peur indiscible de l'autorité :0)))))))) 

(Eh, c'est au 2ème degré, hein !)

Et je dois te corriger: le fondement de l' "exception ULM" c'est, et uniquement, son facteur de dangerosité moindre que pour les appareils d'aviation générale, dû à leur masse. Ce qui en découle, c'est la liberté dont nous jouissons, avec de moindres contraintes tant de vol que de certification.

Si cette dangerosité augmente, alors nous ne pourrons plus effectivement nous prévaloir de ces privilièges, et c'est bien normal. Raison pour laquelle les ELA ne seront jamais ULM. Raison aussi pour laquelle j'estime qu'il ne faut pas aller au-delà de 500 kg pour l'ULM.

Quand aux "avioneux", c'est leur problème: une fédération morte - que certains tentent de reformer, sinon réformer. Mais pour mémoire, en France, c'est en 1999 que le nombre d'ULM a dépassé celui des avions. Et la proportion d'avions décroît tous les jours. Lorsque les ELA seront effectives, nul doûte que cela redonnera un coup de fouet à l'aviation générale à travers toute l'Europe.

Il n'y a qu'à regarder l'effet positif de la LSA aux US.
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:31 (2017)    Sujet du message: La FFPLUM en colère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com