le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autogire par Gédéon de Biyanvrac
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rogerdu13


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 71
Localisation: Peynier
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 08:15 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour à tous, voici un petit article paru dans la revue de gédéon... :shock:

http://gedeon.de.biyanvrac.over-blog.com/article-20281125.html


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 08:15 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 09:09 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Et il vient quand pour la deuxième couche ? Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 09:20 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

tout n'est pas faux .....helas.
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 10:22 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Mouais... c'est un peu confus : qu'est ce qui lui déplait à gédéon ? L'autogyre ou certains comportements d'instructeurs peu éthiques ?
Dans le premier cas, s'il déteste simplement l'autogyre en tant que tel, c'est faire preuve d'une étroitesse d'esprit assez pitoyable dans le monde de l'aviation. Il semble d'ailleurs parler sans bien connaître le sujet, hormis la partie historique, mais visiblement sans avoir jamais piloté de gyro...

Dans le 2ème cas, les dérives commerciales de certains instructeurs ne sont pas réservées au milieu de l'autogyre, mais toutes les classes ULM sont concernées, il n'y a qu'à voir le nombre de multi-axes ailes basses qui font des remises de gaz à Blois pour imaginer qu'il s'agit d'avionneux qui ont acheté leur brevet ULM avec la jolie machine sans avoir rien compris à l'ULM... Rolling Eyes

Bref, le Gédéon vient de faire une dégringolade dans mon estime Mr. Green

Et au fait, quelqu'un connait son identité à ce Gédéon qui préfère rester anonyme pour critiquer à tort et à travers ? Procédé pas très courageux...
J'ai 3 hypothèses :
- Ph T, mais je n'y crois pas trop, car il a tendance à assumer ses propos et les signer
- René C, du même magazine, qui essaie de dissocier les paramoteurs de la réglementation ULM 
- P-J LC, un autre apôtre du vol "libre", dont Gédéon fait la publicité pour son livre "le réglo" sur son site...

Alors, des infos Question

Bons vols
Arnaud
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 11:24 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Je ne connais pas les "illustres initialisés" qu tu cites.. : Et au fait, quelqu'un connait son identité à ce Gédéon qui préfère rester anonyme pour critiquer à tort et à travers ? Procédé pas très courageux...
J'ai 3 hypothèses :
- Ph T, mais je n'y crois pas trop, car il a tendance à assumer ses propos et les signer
- René C, du même magazine, qui essaie de dissocier les paramoteurs de la réglementation ULM 
- P-J LC, un autre apôtre du vol "libre", dont Gédéon fait la publicité pour son livre "le réglo" sur son site...

Alors, des infos Question

Bons vols
Arnaud

Mais une toute petite lecture du blog t'aurais donné la réponse :  


Quelques mots sur le narrateur : Pierre-Jean le Camus, 35 ans, dans l’aviation ultra légère depuis son adolescence, diplômé en lettres modernes et en blanchisserie, instructeur ULM, ancien gérant d’une école de pilotage, journaliste spécialisé pour diverses publications à travers le monde, a suivi une formation d’enquêteur au BEA (ENAC et Le Bourget), ancien membre du CD de la FFPlUM, auteur d’ouvrages de réglementation ULM et vol libre, ainsi que d’ouvrages techniques, traducteur spécialisé dans l’aéronautique, a beaucoup voyagé en pendulaire (et travaille sur un gros projet), pilote delta et parapente. L’auteur est actuellement éditeur d’ouvrages spécialisés dans les loisirs.
Contrairement à Gédéon, il ne vole pas seul autour de son bois… mais il aimerait bien pouvoir s’en contenter !
 
  Voilà voilà.... Apparemment, il est assez courageux pour assumer ses écrits Wink
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 11:30 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Oui Arnaud: l'identité de "Gédéon" est connue Laughing  - ce n'est aucun des 3 que tu cites -, et même bien connue. C'est un homme d'expérience, et qui a souvent un humour corrosif, un voyageur au long - voire très long - cours en ULM, avec plus de 20 ans de vol derrière lui. Gédéon de Biyanvrac a été créé il y a quelques années pour faire passer certains messages doux-amers... et il y réussit plutôt bien, non ?

Et... non... il ne m'appartient pas de dévoiler son identité ici.
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 14:07 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour à tous

GP tu dis "tout n'est pas faux .....helas." je rajouterai "tout est vrais.....hélas"

Gyroscopiques salutations

Gérard


Revenir en haut
Pierre-Jean le Camus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 15:16 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour à tous, bonjour Arnaud,

Vos échanges m’ayant été signalés, que l’on me permette d’intervenir ici pour clarifier deux ou trois choses.

Gédéon de Biyanvrac est un personnage fictif dont il faut lire les élucubrations en mode « huitième degré », au moins ! Par ailleurs chacun en prend pour son grade et tout le monde (ou presque) s’amuse de ses délires, sauf, quand on se sent concerné, ce qui est absolument naturel.

Son narrateur, lui, ne se cache pas et explique sur ce même blog le contexte de ce personnage. C’est donc moi.

Sont-ce mes opinions qui sont exprimées par la bouche du Gédéon ? Non. Hergé n’est pas Tintin ou Rastapopoulos, pas plus que Tom Cruise n’est nazi ou pilote de chasse. Nous sommes dans le domaine de la fiction et/ou de la comédie…

En ce qui me concerne, je suis d’autant plus à l’aise pour laisser s’exprimer Biyanvrac que j’ai tout loisir d’exprimer mes propres idées, ayant depuis 10 ans publié plus de 200 articles dans une dizaine de magazines différents à travers le monde.
Concernant l’autogire dans son contexte historique et général, il y a quelques mois j’ai produit dans Vol Moteur une enquête sur le sujet, qui fut validée par Xavier, dont l’avis me semble recevable.

Mon propre rapport à l’autogire : l’essentiel de ma pratique se concentre autour du pendulaire et du parapente, mais de la même façon que l’on ne peut aimer une femme sans les désirer toutes, je bande devant tout ce qui vole. Toutefois, restant conscient que « qui trop embrasse mal étreint », je dois bien faire des choix. J’ai donc déjà volé en autogire et y fus initié il y a plus de dix ans. Et j’aime ça !
Pour préciser encore mon goût personnel (qui reste donc subjectif), je me sens davantage attiré par les petits autogires amateurs que par les plus gros machins de tendance actuelle, pour leur domaine de vol, leur faible coût, etc. Et s’il est une chose que je partage avec Biyanvrac, c’est cette crainte que ces nouveaux instructeurs parfois trop vite formés dans le seul but de revendre des machines ne produisent un jour un retour de bâton fâcheux. Et je sais que les acteurs historiques de l’autogire, pour lesquels j’ai un immense respect teinté d’admiration, partagent peu ou prou ce point de vue.
Je l’ai déjà dit et je te répèterai. Et, oui, d’autres classes d’ULM ont le même problème, mais savoir que son voisin a lui aussi la grippe n’a jamais soulagé ni soigné…

Aurais-je dans l’idée qu’il faille pour autant rejeter en bloc les autogires modernes, gros, lourds, chers et moins « joueurs » que leurs cousins ? Certainement pas. Toutefois, si d’aventure je devais un jour m’intéresser à l’achat d’un appareil de ce type, mon choix se porterait de préférence vers un constructeur qui sait d’où il vient et ne valide un choix technique qu’à la lumière de la connaissance et de l’expérience, plutôt qu’à la seule écoute du marché. Exemple : je lève la queue devant tout aéronef, mais si la science et l’expérience disent qu’icelui doit de préférence la garder basse pour éviter de faire la crêpe au roulage, j’écoute et je m’incline.
Parce qu’au bout du compte, en aéronautique, c’est la science (qui sans conscience n’est que ruine de l’âme, disait Rabelais), qui décide et pérennise et non pas le marché…

Voilà, on connaît donc l’avis du narrateur de Gédéon, suffit de demander !

Enfin, je reste absolument conscient que nos loisirs aériens sont irrationnels, déraisonnables, voire absurdes. Et c’est, je crois, ce qui les rend tellement addictifs ! Donc voler sur « un hélico pas fini », oui, y’a bon ! Je rappelle que je vole surtout en pendulaire et parapente, si ça n’est pas absurde ces choses-là, alors je n’ai pas encore tout compris (ce qui est plus que probable). Mais absurde n’est pas n’importe quoi n’importe comment. Ni même n’importe qui…

Pierre-Jean le Camus


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 19:12 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Heureux de te voir aussi sur cette liste PJ Razz
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
nowak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 23:14 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Salut GEDEON,
Je n'ai jamais aimé les mecs qui disent, sous un pseudo,( mais que tout le connait quand meme), au 8eme degré ( ca fait encore plus faux cul), qui disent donc quelques verités et plein de conneries.
Tu as raison sur la formation et c'est a peu pres tout.
En ce qui concerne les instructeurs, je pense que les revendeurs des principales grandes marques ne sont pas des manchots en la matiere et il existe effectivement des instructeurs avec un peu moins d'experience qui sont loin d'etre nuls.Cela est vrai dans tous les domaines.
Par contre, je pense que tu dois faire de la politique, car tu nous abreuves de chiffres et de pourcentage uniquement pour nous parler de morts.Reste -il des vivants?
 Dire seulement des choses negatives,que ce soit au 1er ou au 8eme degré,c'est gratuit et cela dessert notre mouvement que certains ont eu bien du mal a faire accoucher.
Pour finir, les pilotes d'autogire ne sont pas des pilotes sages et s'ils pilotaient normalement, comme on le fait en 3 axes, c'est a dire ne pas faire de la quasi voltige, il y aurait moins d'accident.
Cordialement
Claude


Revenir en haut
Pierre-Jean le Camus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Oct - 01:37 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour Claude,

Ton opinion est hautement respectable. Pour ajouter une petite pierre à mon précédent message, une caricature n’est pas un portrait. Toutefois, pour qu’elle soit réussie, on doit tout de même y trouver des traits communs avec la matière qu’elle distord. Si tel n’était pas le cas il me semble que l’on ferait taire ce Gédéon.

Gédéon n’est pas que négatif, loin de là. Et si ces caricatures étaient stériles, je cesserai de lui prêter la plume. Or, il se trouve que depuis qu’il s’exprime, Biyanvrac s’honore d’avoir modestement fait avancer des dossiers, non pas tout seul, mais en synergie avec les gens sérieux (et c’est du reste la mission qui lui est confiée) : hélicos, paramoteur, jeunes etc.
Donc, non, Gédéon ne dessert pas le mouvement. Et même si c’était le cas, son narrateur a tant donné et s’investit encore tellement, que l’on peut au moins lui accorder une certaine légitimité à l’ouvrir…

« Qui aime bien châtie bien », est-il dit. Le Gédéon doit donc sacrément l’aimer, cet ULM !

Ce qui ne t’enlève absolument pas, donc, le droit de ne pas aimer et je te remercie d’avoir pris la peine de t’en expliquer. Et non, je ne fais pas de politique, car je suis incapable de dire qui a tord et qui a raison. Je m’efforce simplement de me faire ma propre opinion sur les choses, sans prétendre les imposer à personne. Et Gédéon fait de même.

Alain, merci.

P-J


Revenir en haut
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 663
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 07:22 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour Gédeon et bienvenu parmi nous.

  Je suis dans le gyro depuis presque 40ans. J'ai connu cette extraordinaire machine lorsque j'étais jeune éleve pilote professionnel; La personne qui m'a initié c'est notre regretté Hubert Ferté. J'ai appris a piloter tout seul et construit ma premiere machine avec un moteur WW et le rotor en bois je l'ai fabriqué dans ma salle a manger. Ensuite je suis parti vers le continent Africain ou j'ai exercé mon métier de pilote et autres....... j'avais abandonné le gyro pendant une quinzaine d'années.
 Lorsque je suis revenu en france fin des années 80, le monde de l'autogire avait évolué il y avait d'autres personnes qui avait pris la relève  des Averso,Doléac, Deluc Senat , Vargat etc etc...  Les machines avait aussi changé plus puissantes grace aux 2tps les rotors plus performants en composite Idrac , Fournier ... l
 L'ambiance était formidable pendant plusieures années je faisait tous les week-end le trajet  Mimizan-Bois de la pierre  550 Km . Grace a Xavier je me suis fais relacher et j'ai reconstruit une autre machine depuis je suis resté dans ce milieu et j'anime notre petit Club , discretement et loin des projecteurs....

  Tout ceci pour te dire que Gédéon a malheureusement Raison... Son analyse de la situation est exacte... Les vrais passionnés se font rares et ne se retrouvent plus dans cette nouvelle ambiance de frime et de fric.
  Ou est passé le temps ou l'on partageaient notre savoir faire, nos trucs, nos machins nos combines.... J'ai connu des Vitorios, des Elas qui venaient allegrement pomper  nos machines et celles des copains....

  Et pour finir,
 il y a quelques années pour le rassemblement du Bois-dela Pierre je restais au minimun 2 jours avec un réel plaisir...maintenant je vais une seule journée , je salue les quelques rares anciens , on discute un peu du bon vieux temps et je reparts 2 heures après .....

 C'est vrai tout évolue et je m'apperçois que je suis devenu un vieux con...

 Manu de Mimizan

      ******
_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
trezerkader


Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 23
Localisation: sarlat
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 08:13 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour à tous,

Si je suis d'accord avec ce que dit Gédéon, Gérard, PJ lC et Manu, je pense que l'analyse est un peu faussée en ce qui concerne l'ambiance du milieu Giro et ULM en général.

En effet comme tout, cela commence par des passionnés puis arrive l'argent pour le développement et la production, ensuite une période de démocratisation (là, la vie est belle) puis on en arrive à la sophistication et au marketing.

A partir de ce moment là, tout change: les mentalités, les comportement et l'esprit.

Il n'empêche que beaucoup de pratiquants restent les mêmes, toujours accueillants joyeux de faire partager leurs expériences (bonnes ou mauvaises) toujours prêt à donner un coup de main.

Comme partout, l'argent peut gâcher une ambiance, mais si on à la foi dans ce que l'on fait, je ne pense pas que cela soit un problème (sauf si l'on souffre soit même de jalousie sans oser se l'avouer) .

Moi, les frimeurs ne me dérangent pas ce qui me dérange c'est la cupidité de certains qui met en péril l'image d'un mouvement toujours fragile face à l'opinion public.

Cordialement

Kader


Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 09:04 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Pierre-Jean le Camus a écrit:
Gédéon n’est pas que négatif, loin de là. Et si ces caricatures étaient stériles, je cesserai de lui prêter la plume. Or, il se trouve que depuis qu’il s’exprime, Biyanvrac s’honore d’avoir modestement fait avancer des dossiers, non pas tout seul, mais en synergie avec les gens sérieux (et c’est du reste la mission qui lui est confiée) : hélicos, paramoteur, jeunes etc.




Pierre-Jean le Camus a écrit:
Son narrateur, lui, ne se cache pas et explique sur ce même blog le contexte de ce personnage. C’est donc moi.

Sont-ce mes opinions qui sont exprimées par la bouche du Gédéon ? Non. Hergé n’est pas Tintin ou Rastapopoulos, pas plus que Tom Cruise n’est nazi ou pilote de chasse. Nous sommes dans le domaine de la fiction et/ou de la comédie…

[...]
Donc voler sur « un hélico pas fini », oui, y’a bon !

Pierre-Jean le Camus



Eh bien, on peut dire que le suspense aura été de courte durée Mr. Green .Merci, Pierre-Jean pour ton intervention et tes précisions, je crois que j'ai à peu près compris : ton Gédéon n'aime pas l'autogire, mais toi oui... petit problème de dédoublement de la personnalité ???

Dans ton premier message, tu nous parles de fiction (Tintin, Tom cruise...) et bon, ça peut faire avaler la pilule du 8ème degré... ça fait léger et inoffensif.

Mais dans le message suivant, tu repasses sur un plan beaucoup plus politique (que tu le veuilles ou non) puisque tu dis que gédéon (qui du coup vient de perdre sa majuscule) permet de faire avancer des dossiers... il cherche donc à faire passer des idées ou des concepts, ce qui n'est plus du tout léger ni inoffensif, et là je m'interroge : quelle est la motivation de gédéon (qui est différente de la tienne, on l'a bien compris) lorsqu'il s'attaque aussi directement à l'autogyre ??? La sécurité, bien sûr, on connait la sempiternelle réponse qui permet de justifier tout et son contraire, y compris les radars automatiques sur les lignes droites où il n'y a jamais eu d'accident.
Est-ce que désigner à la communauté Ulmiste le gyro comme un engin intrinsèquement dangereux aura un effet bénéfique sur la sécurité ? J'en doute fortement... mais ce qui est certain, c'est que ça ne va pas aider à améliorer l'image du gyro chez les novices Evil or Very Mad  .

Je crois qu'en fait je suis déçu parce que c'est la première fois que je vois une attaque contre un type de machine volante (et par conséquent une catégorie de pilotes), et je n'étais pas habitué à cette intolérance dans le monde des hommes volants. Je crois que tu devrais lire ou relire Lindbergh et Richard Bach, et de temps en temps baillonner gédéon si tu n'es pas d'accord avec lui Okay .

Bons vols à tous, sous voilure tournante, voilure fixe, voilure souple, sans distinction.

Arnaud
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 09:13 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour,
Manu, je partage votre analyse en déplorant les mêmes choses que vous mais de ce qui ressort de ces quelques échanges pour moi, je le synthétise en un seul constat : le monde autogyre ou ULM ou CNRA n'échappe pas à une réalité, c'est Notre Société qui a beaucoup changé. Il y a belle lurette que j'ai fait le constat que les gens qui se retrouvent dans un groupement quel qu'il soit ne cessent pas pour autant d'appartenir à la société actuelle et on retrouve donc chez eux les mêmes travers. Dans les airs il y a la même proportion de casse-cou, d'égoïstes, d'affairistes etc........que dans la vie courante.
Cordialement
JG 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:39 (2017)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com