le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autogire par Gédéon de Biyanvrac
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rogerdu13


Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 71
Localisation: Peynier
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 09:35 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Manu a dit : Ou est passé le temps ou l'on partageaient notre savoir faire, nos trucs, nos machins nos combines....

Bonjour, Je pense que ce blog le fait avec ses intervenants de choix ( Xavier, Manu de, etc..)
Ainsi que ceux qui pratiquent l’ autogire
Roro


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Oct - 09:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 11:21 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Arnaud,

Rassure-moi, c'est pas toi qui a écrit ces deux phrases, coup sur coup, sur ce forum :


"et tu peux sortir ton gyro quand les autres n'osent plus sortir leurs multi-axes à cause du vent ou des thermiques (et je ne parle même pas des pendulaires !)"

"Je crois qu'en fait je suis déçu parce que c'est la première fois que je vois une attaque contre un type de machine volante (et par conséquent une catégorie de pilotes), et je n'étais pas habitué à cette intolérance dans le monde des hommes volants."

!!??

Regis


Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 12:55 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Mais oui, Régis, c'est bien moi, et je ne vois pas d'incohérence entre ces 2 phrases Shocked .
Je vais donc tenter de réexpliquer (et non pas justifier...) ma position : le fait que les voilures tournantes puissent voler en conditions turbulentes avec plus d'aisance que les voilures fixes ou les voilures souples est une constatation qui est généralement admise de tous, mais absolument pas un jugement de valeur ni une manifestation d'intolérance !
Je respecte toutes les disciplines aéronautiques et leurs pratiquants, chacun ses goûts et ses aspirations, et à chaque machine ses qualités et ses défauts, et je souhaiterais que ce respect soit réciproque pour que nous puissions tous continuer à voler en liberté.
Bons vols
Arnaud 
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 14:25 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Arnaud,
Pour avoir volé dans des conditions que tu ne peux même pas imaginer (sous le vent de la sainte victoire par 110 km/h de Mistral en pendulaire, par ex...ou avoir fait des courses de marche arrière à Eyguières en Multi-axes, toujours par très fort Mistral...fait des courses au pylones en pendulaire sous cunimb etc...), j'ai du mal à ne pas ressentir comme une attaque raciale ta remarque : "et je ne parle même pas des pendulaires !"

Aucun "type" d'aéronef n'a le monopole de conditions fortes ;

Les trois seules "vraies" limites de force de vent sont :
1/ Compétence du pilote !
2/ Vitesse propre de la machine !
3/ Résistance structurelle de l'aéronef...

Et sa reste évidemment valable même pour l'autogyre !

Fly safe et n'oublie jamais qu'un "bon" pilote est un "vieux" pilote !
Regis


Revenir en haut
George*
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Oct - 17:22 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour,

Frais dans le gyro (17h de vol!) mais vieux dans le parapente (20 ans!), je suis franchement ravi qu'une tribune dise tout haut ce que je pense tout haut: la réputation de l'autogire dans le milieu ULM est malheureusement déja faite et à raison, reste l'avenir à jouer pour pouvoir prouver un jour que cette forme de vol est raisonnable.

Ceux qui pense que le parapente est dangereux sont désinformés car c'est le sport aérien le plus sûr et ceux qui disent que voler en totale sécurité avec un gyro est possible sont soit des menteurs soit des réveurs, au delà des tristes chiffres, ce sont des personnes qui paient...

Cette machine dont j'apprécie tant les qualités que j'y ai engoufré mes maigres économies et sacrifié mes rares disponibilités est à ma connaissance la seule dans toute l'aviation qui soit capable et ce quel que soit le modèle de sortir de son domaine de vol sans jamais y revenir!

Les solutions sont connues (poussée sous le CG) les pansements existent (secours) et l'activité est encore suffisamment confidentielle pour que les médias et les assureurs ne signent la fin de cette belle activité.

Profitons en avant d'aller droit dans le mur!!!

Amicalement.


Revenir en haut
Dominique


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2009
Messages: 33
Localisation: Montelimar
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 17:32 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour,

comme dans toutes activité"FUN" le facteur humains reste la principale cause d'accident et non la machine.Je me trompe?


Revenir en haut
George*
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Oct - 18:14 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Tu as tout à fait raison, tout cela n'est qu'humain mais ce n'est pas demain que les gyros peuvent voler tout seuls, ou alors ce sont des drones Rolling Eyes

Les humains n'éatant pas de nature faits pour voler, il est souhaitable de leur autoriser des erreurs, bien sûr que toutes les machines ne seront pas forcément idiot proof demain mais encore faut-il pouvoir le proposer.

Le fun n'a pas grand chose à voir avec la prise de risque: j'adore m'éclater en volant mais pas par terre Laughing

Bon week-end.


Revenir en haut
nowak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Oct - 19:12 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Bonjour Georges,
En parapente,si tu t'approches trop prés d'une paroi en montagne et que tu t'y accroches, tu es mort: est-ce que tu es sorti du domaine de vol?
Si tu fais un tour d'ulm 3 axes au-dessus de la maison d'un de tes potes avec le badin dans le coma, tu par en vrille et tu es mort.Est-ce que tu es sorti du domaine de vol?
Si tu fais un G0 avec un R22, il se couche sur le coté ( enfin je crois) et tu es mort. Est-ce que tu es sorti du domaine de vol.
Si tu roules a gauche sur une nationale, tu es mort et la je te confirme que tu es sorti du domaine du bon sens.
Et l'autogire dans tout cela, c'est effectivement une machine pointue si on fleurte avec les limites de domaine du vol.
Quand je vois certaines demonstrations d'autogire, je serre les fesses. Alors,ca passe souvent et des fois, ca casse.
En pilotant normalement, je ne vois pas de danger particulier a cette machine.
Je n'ai d'ailleurs pas prevu de parachute sur la machine que je suis entrain de construire, parceque j'ai confiance.( si je me suis trompé,envoyez moi un mail tout la-haut...)
En conclusion, c'est Gedeon qui t'a mis le moral a 0 avec ses millions de morts en autogire.
Ce serait bien qu'il s'attele aux morts sur la route, il y a de quoi faire.
Bon moral
Claude


Revenir en haut
Hervé TERRASSON
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Oct - 01:30 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Ca fait plaisir d'entendre mon Jean-Jean...que je souvent connu la bille en vrac!

Je me revois en train de prélancer à la main mon rotor au Maroc, en Espagne ou au Portugal avec toute la clique à Picot, Mano, David, et notamment mes meilleurs potes Pierre et Roland, qui m'ont quitté trop tôt. Crying or Very sad  Mon Jean-Jean était là aussi, le sky, le rouge, la zique et le bédot dans la Sierre Nevada... je paierais très cher pour revivre ces moments là...

Quant aux larmes versées sur "l'ambiance" de la construction amateur gyro, ça me fait doucement rire (jaune). Je l'ai connu ce temps là, je le regrette aussi, mais je pense aux potes qui sont morts sur des bécanes qui n'étaient pas vraiment faites pour voler en toute sécurité... "l'ambiance" n'était pas toujours terrible... D'ailleurs, notre cher Hubert FERTE n'a-t-il pas arrêté la pratique du gyro parce qu'il en avait marre de voir les mecs se vautrer? Lui même, n'avait-il pas lancé un business avec nos trapanelles? et n'a-t-il pas continué avec les multiaxes? Ca n'est pas une critique, je suis un admirateur d'Hubert.

Il est vrai que la construction amateur a fait place aux machines de séries, tout comme les pendulaires de construction amateur ont fait place aux pendulaires de série, le fardeau de Cugnot à la Ford T... ect ect... mais croyez-moi, si on y a peut-être perdu financièrement (ce qui n'est pas forcément évident) on y a vraiment gagné en sécurité ! Je dirais que c'est sans aucune comparaison.

Alors, effectivement, il y a quelques personnes qui essaient (non sans difficulté) de vivre de cette activité (Ca n'est pas mon cas). Pourquoi en France dénigre-t-on toujours le "business", le "libéral"? C'est forcément suspect par ici... alors que la construction amateur c'est censé être sain. Allez le raconter aux mecs qui sont plantés parce qu'ils n'avaient pas de plan horizontal digne de ce nom!

Ben non, le monde n'est pas scindé entre le bien ou le mal, et bien heureusement !

Quant à la "seule machine qui ne peut revenir dans le domaine de vol qu'elle a quitté" c'est une façon réductrice de voir la réalité comme cela. Tous les aéronefs peuvent se retrouver dans cette situation, sinon, il n'y aurait que des dossiers de gyro sur le bureau du BEA... Je me sens bien plus en danger lorsque je vais bosser en scooter tous les jours. Nous devrions demander que soit apposé un sticker "le scooter nuit gravement à la santé".

Et puis, pour vous rassurer, dites-vous bien que 100 % des gens que vous connaissez ou que vous aimez finiront immanquablement un jour ou l'autre dans une caisse en sapin... comme vous... ou moi!


Revenir en haut
tintin 27
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Oct - 09:55 (2009)    Sujet du message: on n'en sort pas grandi Répondre en citant

Hervé TERRASSON a écrit:
Ca fait plaisir d'entendre mon Jean-Jean...que je souvent connu la bille en vrac!


Et puis, pour vous rassurer, dites-vous bien que 100 % des gens que vous connaissez ou que vous aimez finiront immanquablement un jour ou l'autre dans une caisse en sapin... comme vous... ou moi!



Là on a un vrai raisonnement de KAKOU

Qui montre bien les limites de l'intelligence.

Désolant, et déprimant de la part d'un pseudo Héros du genre "autogire".


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 11:06 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

tintin 27 a écrit:
...Qui montre bien les limites de l'intelligence.


Bonjour.
Pourquoi faut-il toujours en venir à l'insulte quand  l'autre pense différemment ?


Revenir en haut
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 11:10 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

tintin 27 a écrit:
Là on a un vrai raisonnement de KAKOU
Qui montre bien les limites de l'intelligence.

Désolant, et déprimant de la part d'un pseudo Héros du genre "autogire".



Là on a un vrai commentaire courageux, sous un pseudo bien anonyme,
Qui montre bien les limites de la responsabilité individuelle...

Bons vols quand même

Arnaud
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
Hervé TERRASSON
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Oct - 12:00 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Tintin27? Qui est le grand moralisateur se cachant derrière ce discret pseudo?

Je ne vais sûrement pas tarder à le savoir d'ailleurs... un bourre pif lui remettrait-il les idées en place? pas sûr... Il n'y a pas plus con qu'un con qui s'ignore.

D'abord je ne suis pas un héro... mais pas un zéro non plus. Je mérite juste un minimum de respect, et n'ai pas grandes leçons à recevoir d'inconnus, puisque quitte à dire une connerie j'ai au moins le courage de l'exprimer en mon propre nom.

Je tiens à préciser que mon pote Jean-Jean me rappelait une époque révolue, où nous avons pu faire quelques excès après nos journées de vol. Je ne fais pas l'apologie de l'utilisation de substances incompatibles avec le pilotage puisque j'en ai payé chèrement le prix. Parmi mes potes l'un s'est tué après une soirée trop alcoolisée à l'aérodrome.
De plus, mon métier (transport public) m'interdit l'usage de ces substances, j'ai même arrêté le tabac il y a 6 mois...

Mon pauvre Tintin27, du haut de tes certitudes, et quelque soit ton expérience aéro, tu n'as rien compris à notre activité. Voler est bien futile, coûteux, voir même dangereux. Le plus "safe" des aéronefs peut devenir un piège au plus sérieux des pilotes, car la 3ième dimension n'est pas notre élément naturel.

Tout cela n'est que prétexte! Nous volons pour atteindre un rêve, mais surtout nous retrouver autour d'une communauté. Nous ferions de la pétanque ou de la pèche que nous retrouverions les mêmes cons sur les forums avec les mêmes idées arrêtées, expliquant aux autres ce qu'ils n'ont eux-même pas compris.

N'empèche qu'on s'est bien marré dans la Sierre Nevada! Laughing


Revenir en haut
Patrice


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 44
Localisation: Corse

MessagePosté le: Dim 4 Oct - 17:12 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Moi aussi je viens mettre mon grain de sel.

L'article de Gédéon me laisse un gout amer après sa lecture, car même si je dois reconnaitre que c'est plutot bien écrit voir même un peu humoristique,même en prenant l'article au 8e degré, tout le fond de l'article n'est qu'un tissu de conneries le tout agrémenté de chiffres, or tout le monde sait que les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut.

Comme je ne suis pas un vieux de la vieille, je ne parlerai pas de l'ambiance avant et après mais uniquement de l'aspect dangerosité de l'autogire.

Donc avant d'intégrer la fédé ULM, l'autogire faisait 30 fois + de morts que les autres ULM (600 / 20 = 30), depuis que le giro est ULM Gédéon nous dit que le giro représente 7% des accidents contre 3% des machines soit un taux 2,33 fois supérieur aux autres ULM (7 / 3 = 2,33). Gédéon ironise sur le fait que le giro ait intégrer l'ULM, alors que grace à cela on est passé d'un taux de mortalité 30 fois supérieur à un taux d'accident 2,33 fois supérieur aux autres classes.Même si ça reste encore trop c'est quand même très très positif.

Mais comme je le disais, les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut, alors à moi de vous faire une démo, ma source, le site FFPLUM, rubrique accidentologie au jour d'aujourdhui. Au 18 juin 2009 et sur l'année 2009, nombre de morts ULM=12, nombre de morts en giro=0, et là qu'est ce qu'il dit Gédéon...
Toujours sur le site de la Fédé, le nombre d'accident des giros (pas des morts) représente 5% des accidents d'ULM alors que les pilotes giro représente 4% des pilotes d'ULM...

Alors qu'est ce qu'on peut déduire objectivement de cela, l'autogire était avant d'intégrer la fédé une activité très accidentogène c'est indéniable. Depuis son intégration à la fédé, c'est beaucoup mieux même si c'est encore un peu supérieur aux autres classes mais je pense sincèrement qu'on va arriver à terme au même taux d'accidentologie que les autres classes (en lissant le chiffre sur plusieurs années car une année on sera peut etre au dessus et une autre au dessous des autres).

Contrairement à ce qu'affirme Gédéon ce n'est pas l'autogire qui est dangereux mais ceux qui volent dessus, pour moi c'est le coté ludique du giro qui est dangereux, et comme les autres classes d'ailleurs le problème vient de l'instruction. La fédé le sait et elle est train de préparer une reforme globale à ce sujet.

Toujours pour parler sécurité, il serait bien qu'on ait un retour sur les accidents or on dirait que c'est tabou, on entend parler d'accident mais après rien, là les enjeux économiques prennent le pas sur le reste, on bloque l'information, il ne faut pas dire qu'un magni ela ou MT s'est cassé la gueule parce que après on en vendra moins.
En corse il y a eu un accident il y a 2 ans et demi et d'après ce que je sais l'enquète est toujours en cours. Merde, un giro c'est pas un Airbus les boites noires ne sont pas au fond de l'océan, qu'est ce qu'ils foutent au BEA.

Pour en revenir à Gédéon, définitivement je n'aime pas son article, même pris au 8e degré, il dénigre trop l'autogire alors les connaisseurs sauront faire la part des choses mais pas les autres.


Revenir en haut
Pierre-Jean le Camus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 4 Oct - 17:56 (2009)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac Répondre en citant

Hello,

Sur la forme, comme je le dis depuis le début de mes interventions ici, on peut tout à fait ne pas apprécier les chroniques de Gédéon et je n’en prends pas ombrage.

Les chiffres, eux, ne sont pas inventés, ni interprétés. Cette chronique étant datée du 8 juin 2008, il s’agit des chiffres de 2007, fournis par la fédé. Qu’elles plaisent ou pas, ces données ne sont donc pas de la responsabilité de Gédéon ni de son narrateur.

Cette chronique a été lue, à ce jour, par 1357 personnes différentes (pour 250 autogires identifiées en France). Je n’irais pas jusqu’à revendiquer un lien quelconque entre ce coup de sonnette d’alarme et les chiffres qui s’améliorent depuis, mais si ne serait-ce qu’un pilote a pu un peu réfléchir suite à cette lecture (comme on le fait ici même), alors le but est atteint.

Par ailleurs, je signale à toutes fins utiles que Biyanvrac s’en prend à tout le monde, en commençant par lui-même…

Bien à vous,

Pierre-Jean


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:24 (2017)    Sujet du message: Autogire par Gédéon de Biyanvrac

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com