le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Axe rotor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 15:15 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonjour,

Je suis en train de revoir complètement mon giro et je prévois de remplacer l'axe du rotor.
L'axe actuel est une pièce usinée de 20 mm de diamètre. Sur certain giros c'est une vis BTR 10.9 de 14 mm de diamètre.
Comme je n'arrive pas à trouver de BTR de 20 mm, (à moins que quelqu'un ait une adresse), je prévois de le faire usiner mais je ne sais pas quelle nuance d'acier utiliser.
Par ailleurs si je trouve de la BTR de 20 mm, je ne suis pas sûr que l'ajustement sur le roulement soit très bon.
Pouvez-vous SVP me conseiller sur la qualité de l'acier à utiliser pour un axe de rotor et m'indiquer un fournisseur.
D'avance merci

Jean-Pierre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 30 Déc - 15:15 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 16:07 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonjour,
Personnellement je regarderais plutôt à acheter des boulons répondant à la norme américaine AN qui sont beaucoup mieux que les "btr". Voici un lien parmi bien d'autres :

http://www.pegasusautoracing.com/productselection.asp?Product=AN12

Maintenant si on veut respecter les règles de l'art un boulon ne doit pas travailler en cisaillement mais uniquement à la traction ( son role est celui que jouerait un ressort de traction ) Aussi on peut préconiser monter les roulements avec comme axe un tube ( acier AISI 4130 ou 15CDV6 ou 25CD4-S traitement thermique normalisé) parfaitement à la côte de l'alésage des roulements et dont le diamètre intérieur est tel que la section du tube puisse tenir la contrainte en cisaillement et laisser passer largement un boulon BTR ou AN jouant son role de ressort.
 Mais surtout c'est vous qui voyez.
JG


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Déc - 17:09 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonjour Jean Pierre

Personnellement ma vis d'axe de rotation est une 14x90 FHC (tête fraisée à 90° empreinte 6 pans creux) qualité 10.9 brute, comme le diamètre intérieur du roulement est 30mm j'ai usiné une bague intérieure en alliage léger pour passer de 30 à 14.
Il est vivement conseillé à juste raison par quelques constructeurs de mettre une vis et écrou ayant un pas à gauche afin d'avoir un effet de serrage provoqué par le sens de rotation du rotor, mais devant les difficultés à trouver de la visserie en pas à gauche j'y ai renoncé et j'ai arrété mon écrou par une petite goupille Mécanindus qui traverse. Si celà t'interresse je peux te faire parvenir 2 vis qui me restent (attention la côte 90mm pour les vis tête fraisée est la longuer totale de la vis)

Gyroscopiques salutations

Gérard


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Mer 30 Déc - 18:33 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Concernant la qualité de l'acier à utiliser, le 35 NCD16 devrait convenir parfaitement pour cette application.
Il est largement utilisé en aéronautique.


Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 20:10 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonsoir,

Merci pour les infos.
Indépendamment de la contrainte de cisaillement, ce m'inquiète le plus c'est le risque de rupture par fatigue à cause de l'effort de flexion alternée selon que le rotor est plus ou moins chargé.

cdlt
Jean-Pierre


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 31 Déc - 22:29 (2009)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonsoir Jean Pierre

La vis d'axe de rotation du rotor si elle est convenablement serrée, ne travaille pas au cisaillement, contrairement à celle de battement du porte pales qui n'étant pas bloquée, travaille uniquement au cisaillement. Le risque de cisaillement d'une vis au niveau de la tête rotor n'est pas envisageable, les contraintes qu'elle subissent sont nettement en dessous de la limite élastique de l'acier qui les compose, d'autre part ne pas oublier que la majorité des pièces composant les têtes sont en alliages léger, et je ne vois pas comment ce matériaux pourrait couper une vis en acier, c'est à coup sur le "Dural" qui cèdera le premier.

Gyroscopiques salutations

Gérard


Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 00:03 (2010)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonsoir Gérard,

Le problème de la rupture par fatigue c'est que bien qu'on soit en dessous de la limite élastique, à force de cycles d'efforts répétés ça finit par casser.
En principe ça peut se calculer mais je ne sais pas comment on fait.
j'ai bien noté comment était fait ton axe de rotor : vis diamètre 14 mm et bague pour arriver à 30 mm diamètre intérieur du roulement.
Pour le blocage de l'écrou par une goupille c'est ce que j'ai actuellement et que me paraît  assez rassurant. Avec un pas de vis à gauche
j'aurais peur d'un autoserrage exagéré et que ça finisse par casser.

cdlt

Jean-Pierre


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Jan - 02:55 (2010)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Jean Pierre

L'autoserrage exagéré de la vis par le rotor ne pourrait se produire qu'en cas de gripage ou de blocage du roulement donc, Crying or Very sad dans ce cas là parachute obligatoire Rolling Eyes  et unique solution. Le pas à gauche n'est là que pour éviter un desserage éventuel produit par le petit coupe résiduel qu'exerce le roulement sur son axe en permanence pendant le vol.
La limite de résistance à la fatigue d'un matériaux est d'une complexité qui résiste encore dans pas mal de cas au calcul même sur de puissant ordinateur, seuls les tests d'épreuve et de fatigue sur échantillons sont à peu prés fiables, donc ce n'est pas à notre petit niveau que nous pourrons les calculer. Les solutions: légèrement surdimensionner les éléments, et ne pas hésiter à changer les pièces dés quelles montrent la plus petite trace d'usure.

BONNE ANNEE
Gérard

PS: Jean Pierre, tu te lances dans la réfection de ton appareil, de quel type d'autogire s'agit'il ?  Es tu seul à travailler sur ta machine ?


Dernière édition par Gérard BEAUDOIN le Ven 1 Jan - 19:26 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
j-p morizet


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2009
Messages: 137
Localisation: Besançon
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 12:20 (2010)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

Bonjour et bonne année à tous,
D'accord avec toi Gérard sur l'autoserrage.
Pour le calcul de la fatigue des matériaux je vais essayer de me renseigner dans mon boulot car  depuis déjà longtemps c'est un élément qui est pris en compte dans le dimensionnement des pièces de sécurité.

cdlt
Jean-Pierre


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Jan - 12:52 (2010)    Sujet du message: Axe rotor Répondre en citant

j-p morizet a écrit:
... ce m'inquiète le plus c'est le risque de rupture par fatigue à cause de l'effort de flexion alternée selon que le rotor est plus ou moins chargé.


Bonjour Jean Pierre
 D'après mon cours de mécanique, l'essai de fatique pour un acier XC 32 donne comme limite 70% de la contrainte à la rupture, mais  les  pivots de tangage et de roulis étant situés 0,2 m  au dessous de l'axe de battement, ces efforts se retrouvent en partie dans la main du pilote. On peut constater alors facilement qu'ils sont bien trop faibles pour inquiéter le boulon de tête.
Jean Claude


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:05 (2017)    Sujet du message: Axe rotor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com