le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

givrage
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
12man
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 25 Sep - 16:16 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonjour
Pour empecher le givrage on a 2 solutions , proposées par Rotax , l'air rechauffé par le pot d'echappement et envoyé aux carburateurs , et la bride a circulation d'eau  intercalée entre le carburateur et la pipe d'admission, celle ci etant rechauffée par l'eau chaude du circuit de  refroidissement du moteur .
Si des utilisateurs ont testé les 2 ? pouvez vous m'en dire plus , sachant que la bride est beaucoup plus simple de mise en oeuvre mais en efficacité .....
merci


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Sep - 16:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 25 Sep - 20:33 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Sur les Tétras Humbert installe les brides chauffantes depuis des années sans avoir le moindre problème. L'air qui rentre dans le moteur n'est pas réchauffé donc il n'y a pas de perte de puissance comme avec la réchauffe carbu classique. Seul le corps du carbu réchauffé evite le collage du givre sur les parois. P. Pouches le mécano de la fédé n'aime pas la solution brides: il dit que le givre se forme sur le diffuseur et l'aiguille. Mais le diffuseur est solidaire du corps du carbu aors ......Je n'ai jamais entendu de pilote Giro équipé de brides se plaindre d'avoir eu un givrage. Alors ........
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 381
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 26 Sep - 05:35 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

La troisième solution est le kit "injection" proposé par un accessoiriste de la place....Plus de carbu = plus de givrage.... Okay

La quatrième solution est d'aller voler sous des cieux ou le givrage carbu  n'existe pas Mr. Green Mr. Green Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 26 Sep - 09:48 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bon, le problème du givrage en gyro n'a pas la même importance qu'en multiaxe, du fait que l'on peut se poser partout. A ce jour, cela ne m'est jamais arrivé, alors qu'on a souvent des conditions propices à ce phénomène.
Il est aussi vrai que je serais un adepte des moteurs à injection, de préférence à l'usine à gaz de Rotax :0)))) 
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 26 Sep - 13:33 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

ROTOR a écrit il y a longtemps: (Utiliser la fonction "recherche" dans le forum autogire avec le mot 'injection')

Impossible de trouver un : J'ai monté, j'utilise, j'suis content !!

Par contre :


Re: De l'injection sur nos rotax 91X?
de fanchon le Samedi 30 Mai 2009 15:10
j'ai un ami qui a fait installer par une entreprise spécialisée un système d'injection sur son moteur rotax 80CV "c'est une société française qui commercialise le système d'injection"
le problème cela n'a jamais fonctionné correctement
le bilan, mon copain en question a réinstallé ses carburateurs bing d'origine
je souhaite savoir si il y a des pilotes qui ont installés une injection sur un moteur rotax 912
__________________________________________________________________________________________________
& celui-ci :
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Re: De l'injection sur nos rotax 91X?
de Bilulu le Jeudi 7 Janvier 2010 18:20
Bonjour,
Concernant le système d’injection de marque SILENT HEKTIK pour ROTAX 912, seuls deux systèmes ont étés installés par des pilotes Belges:
CE SYSTEME EST A DECONSEILLER CAR NON FIABLE, je m’explique:

1°) mon ULM Eurostar 912 - 80CV, pas variable:
en 2007 j’achète chez Silent Hektik en Allemagne le système complet d’injection double boitier pour ROTAX 912; le kit m’est remis en vrac dans un carton usagé, peu d’explications en anglais et schéma de montage électrique pour moteur bicylindre de moto italienne, bizarre.
Le président de mon Club ULM, garagiste professionnel installe le kit sur mon ULM Eurostar en remplacement des carbus; des éléments de ce kit seront échangés plusieurs fois gratuitement par le constructeur car le kit évolue, selon ses dires; injecteurs, boitiers électroniques, contacts de volant moteur, etc.
Le moteur refusant obstinément de démarrer, il faudra que le concepteur du KIT vienne à Bruxelles pour le faire tourner et régler les paramètres de l’injection, tout cela gratuitement.
Après quelques vols, le système ne fonctionne pas bien à bas régime et sera règlé une seconde fois par le concepteur chez LORAVIA à Thionville à l’été 2008.
Fin septembre 2008 au retour du Touquet avec ma compagne dans notre Eurostar, VACHE suite panne moteur dans une région vallonnée du sud de la Belgique; j’ai cru à une panne d’essence à cause des ratés moteurs (il restait 5 litres d’essence);
la cause, identifiée plus tard est un dysfonctionnement du système d’injection . La consommation sur ce vol aller/retour a été de 18Litres/heure contre 13,5 litres/heure auparavant avec les carburateurs, un mystère.
Novembre 2008, l’appareil est conduit chez EVEKTOR en Tchéquie pour réparer la cellule et une aile .
Mi-avril 2009 l’eurostar réparé est conduit à Thionville; sur notre insistance, LORAVIA, distributeur en France de SILENT HEKTIK accepte de faire un geste commercial pour s’éviter une mauvaise publicité. LORAVIA démonte et remonte complètement le système d’injection SILENT HEKTIK de l’Eurostar, en échange des carbus et boitiers d’allumage + la modique somme de 3000 euros.
été 2009, après vérifications des réglages moteurs et vol de contrôle en local de Thionville, vol retour vers la Belgique et nouvelle VACHE au dessus des ardennes belges, avec les mêmes ratés moteur que lors de la première panne en 2008 !
La panne se produit heureusement en local de l’aérodrome planeurs de St Hubert, cette fois pas de casse, aidé de mon copilote Henri que je remercie pour son sang froid.
LORAVIA vient rechercher l’appareil à St Hubert, remplace gratuitement les boitiers de programmation + le régulateur qui délivrait trop de tension, ce qui provoquait surchauffe des boitiers puis panne de l’injection; le dysfonctionnement ayant causé les deux pannes est identifié.
Deux semaines plus tard, j’ai ramené l’Eurostar au terrain d’AVERNAS - EBAV, ce troisième vol fut - enfin - un succès car les deux précédents s’étaient terminés en VACHE.
J’ai fait depuis quelques vols locaux dont un avec emport passager, dont le décollage était limite à cause d’un manque de puissance du moteur (la piste en herbe est longue de 230m). L’hélice a été vérifiée, RAS.
Ma compagne et moi avons l’habitude de décoller facilement de ce terrain ULM malgré la piste courte.
J’ai remarqué que même en solo, la vitesse de croisière de l’Eurostar ne dépasse plus 170km/h contre 180Km/h auparavant avec passager, (au même régime de croisière de 4800 t/m).

2°) MCR VLA Voltige expérimental (ami pilote belge):
Un ami pilote a fait installer en 2009 le KIT d’injection SILENT HEKTIK pour 912S, fourni par LORAVIA à Dyn aéro; malgré de nombreux réglages, le moteur a toujours manifesté des ratés sporadiques en croisière, et mon ami a finalement décidé de remettre les carburateurs sur son moteur.
Son MCR atteint maintenant 280 Km/h avec des carburateurs, contre 250 Km/h auparavant avec l’injection SILENT HEKTIK.
Plus de ratés moteur à signaler; mon ami ne peut plus faire de voltige mais son avion est sûr.

Je ne peux m’empêcher de mettre en parallèle la perte de puissance similaire sur les deux appareils qui semble due au Système d’injection SILENT HEKTIK.
POINTS POSITIFS de ce système d’injection: un démarrage instantané par tous les temps,(plus de choke), un bruit plus discret et feutré, pas de possibilité de givrage du carburant, des atterrissages plus courts car l’hélice tourne moins vite au ralenti plus bas qu’avec les carbus.
J’aimerais savoir si d’autres pilotes ont rencontré des problèmes avec l’installation de l’injection SILENT HEKTIK, afin d’initier une action commune qui permette de stopper la vente de ce kit qui risque, à terme de faire des victimes.
Bons vols à tous en 2010.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Comme Etienne : existe-t'il, un utilisateur Heureux de l'injection sur 912, quelque part ?

@+
Regis

_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 490
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 20:27 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonjour a tous,
J'ai volé pour la deuxieme fois en conditions givrantes ( hier, il faisait 4°,point de rosée -1°, donc presque en conditions extremes) et je n'ai ressenti aucun symptome de givrage, malgré des reductions de gaz a répétition.
Je rappelle que mon appareil est equipé d'un systéme a brides entre carbus et pipes d'admission, chauffées par l'eau chaude du moteur.
Je ne sais pas si j'irai quand méme me balader en montagne avec un tel systéme, en conditions givrantes extrémes.
Claude


Revenir en haut
nanar


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2008
Messages: 119
Localisation: entre grenoble et lyon
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Déc - 22:40 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

claude ton moteur et un 2 t ou 4 t , ce matin j'ai volé avec un 2 t , il fesais  -10 et un vent 50 km/h Embarassed  

Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 490
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 00:01 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Mon moteur est Rotax 912S qui givre, parait-il, facilement.
Pour givrer un moteur, il faut prendre en compte la temperature et le point de rosée.
On peut aussi givrer avec une température carrément positive et un fort taux d'humidité.
Claude
Nanar: dans quelle région est-tu?


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 10:38 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonjour,
Ce n'est pas la première fois que le givrage est évoqué sur ce forum et à chaque fois je lis avec effarement combien certains prennent ce problème très à la légère me semble t-il. Mon expérience est sur les moteurs 4 T d'avions et je puis vous affirmer que le givrage est la principale cause de mortalité en avion léger. La notion de base à considérer c'est qu'il faut prévenir le givrage et non pas croire qu'on va le "guérir". La panne moteur est assurée si on a un givrage conséquent et avant une perte de puissance. C'est d'ailleurs ainsi que l'on est averti de son apparition par une baisse des tours/minute. La vaporisation d'un liquide prélève beaucoup de calories au milieu ambiant c'est comme ça qu'on fait des frigidaires et il faut donc constament par tous les temps apporter de la chaleur au niveau du carburateur. Toutes mes voitures à carburateur avaient une bride dans laquelle circulait été comme hiver l'eau de refroidissement du moteur. Les moteurs à refroidissement par air n'ont pas d'autre solution que d'utiliser de l'air réchauffé au niveau de l'échappement.
Dernier "détail" ne pas oublier que plus on monte en altitude et plus baisse la température. Tous les renseignements météo pour l'aviation  comportent ou peuvent donner l'altitude de l'isotherm 0°.
Ce n'est pas parce qu'on ne se préoccupe pas du givrage qu'il ne peut pas apparaitre et il faut faire attention de ne pas en être la victime.
JG


Revenir en haut
patrick25
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Déc - 21:53 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Sans vouloir sous estimer le risque de givrage, il est quand même sensiblement différent sur un avion léger avec un carbu a papillon en avant du moteur par rapport à un moteur type 912, de même avec un Jabiru ( en tractif ) jamais givré, idem avec un Limbach.
Avec ma vielle Ducati, par contre oui.....


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 490
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 23:23 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Patrick,
Dés l'instant qu' un moteur est a carburateur, il a tous les riques de givrer.
S'il aspire de l'air réchauffé dans un capot moteur, il a moins de chance de givrer que s'il aspire de l'air frais, mais dans les 2 cas, ils peuvent givrer.
Le 912 ou 912s sont des moteurs sensibles au givrage et regarde le dernier post de Barbu Breton sur les vetements grand froid, il a été obligé de voler avec la rechauffe toujours tiré.
La grande différence entre un moteur d'avion et un 912, c'est que le premier n'a qu'un carbu et on ressent donc une diminution des tours moteurs tandis qu'un 912 ayant 2 carbus, le moteur boite parcequ'il y a un déséquilibre d'alimentation et c'est encore plus stressant.
Alors, prudence.
Claude


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Mar 28 Déc - 10:05 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonjour,
Pour moi si sur certaines installations le carburateur ne givre pas c'est uniquement parce que le concepteur/installateur a fait ce qu'il faut. Maintenant est ce qu'un pilote d'autogire peut être autant "à l'écoute" de son moteur que l'est un pilote d'avion ???? J'ai quelques doutes. Une bonne précaution serait d'installer une sonde de température sur tous les carburateurs et de s'informer avant chaque vol de la température du point de rosée (diffusée par toutes les fréquences ATIS je crois)
JG


Revenir en haut
patrick25
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Déc - 10:38 (2010)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bien surs que un carbu peux givrer, le D112 du club givre dés la mise en route....Pour l'instant en 2000 h de vol en ULM cela ne m'est jamais arrivé ?


ET voler avec la réchauffe peux provoquer l'effet inverse, c'est pas la panacé.


Revenir en haut
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 183
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 20:49 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonsoir à tous

Je monte actuellement un 912S sur un trois axes (aïe ! je sais, ce forum est celui du giro mais ...)

Je compte faire aboutir les 2 fitres à air dans une boite en alu plié qui comporterait un radiateur type chauffage auto, 300W en 12V (ventilateur et résistances).
Ce montage me semble simple et assez sûr (un simple inter et c'est parti) mais quelqu'un de notre noble assemblée peut-il me dire si cela s'est déjà fait et quel en est l'efficacité ?

Par avance merci.
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 21:03 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Il y a quelques années en parlant avec Mr HUMBERT ( Tétras) j'ai appris qu'il était farouchement opposé aux réchauf carbu électriques à cause des ncendies innexpliquées avec ce type de réchauf. L'électricité et l'essence ne font pas bon ménage, surtout si ton ventilateur est à balais qui font des tonnes d'étincelles.
A mon humble avis mille fois trop dangeureux.
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38 (2017)    Sujet du message: givrage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com