le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

givrage
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MICHEL27


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2010
Messages: 182
Localisation: Haute Normandie
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 22:29 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Merci EDITAL pour ta réponse mais je ne connais pas la façon dont les autres systèmes électriques fonctionnent (réchauffage direct des carbus par des résistances peut-être ?).

Mon idée est de produire de l'air chaud qui sera aspiré à travers le filtre à air. Le ventilateur chauffant étant assez loin des entrées des carbus et sous un angle de 90° et non dans l'axe. Je ne pense pas que les vapeurs d'essence puissent remonter dans cette boite, le flux d'air étant aspiré (je me répète).

Ceci dit, toutes les suggestions seront les bienvenues car l'idée est simple et la réalisation légère et peu onéreuse par rapport au kit proposé par ROTAX (environ 800 €).
_________________
MICHEL27


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Fév - 22:29 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 463
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 23:16 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonsoir Michel,
Sur un 3 axes avec un capot moteur, l'air aspiré a l'intérieur suffit a ne pas givrer et la plupart des 3 axes modernes sont équipés comme cela ( Tétras, MCR ect).
Sinon, la solution que j'ai adoptée, a savoir un radiateur ( eau chaude du moteur) entre pipe d'admission et carbu, fonctionne bien.
Enfin, si Jacky Humbert dit que la réchauffe électrique est dangereuse, tu peux le croire.( je voulais faire une rechauffe avec des resistances autour du carbu, mais j'ai abandonné).
Claude


Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 1 Mar - 01:09 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonsoir à tous

Pour ce qui est de la température du point de rosée, il faut aussi tenir compte du fait que sur un appareil propulsif la température autour du moteur en amont de l'hélice est abaissée par le phénomène de détente de l'air dû à l'aspiration de cette hélice, j'ai entendu parler d'un abaissement pouvant aller jusqu'à 2°C.
Il est certain que la dépression la plus forte, donc l'abaissement de température maximal est à plein régime moteur donc dans une phase où le risque de givrage est moindre.
Mais peut être serait'il utile de diminuer le point de rosée annoncé de 1 ou 2° pour tenir compte de ce phénomène.

Gyroscopiques salutations
Gérard


Revenir en haut
jeangui91


Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 446

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 10:16 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonjour,
Pour moi vouloir passer par la génération électrique et transformer cette énergie en chaleur pour chauffer l'air aspiré par un moteur thermique, est un non sens. La puissance nécessaire (faire le calcul) nécessitera une génératrice plus couteuse et plus lourde, alors qu'on a de la chaleur gratuite à profusion (à cause des 40-45% de rendement du moteur) et qu'il suffit de la diriger comme il faut. De ce fait tous les avions équipés de moteurs à refroisissement par air prélèvent leur air chaud de dégivrage autour du collecteur d'échappement. Sur les moteurs à refroidissement par liquide ( toutes les voitures à carburateur) on fait déjà circuler en permanence du liquide chaud dans une bride placée entre le carbu et le collecteur d'admission et en hiver on avait sur les voitures anciennes un rideau ou une plaque à mettre devant le radiateur. Par la suite on a évité cette contrainte en équipant le ventilateur d'un débrayage ( aujourdhui on passe par un moteur électrique pour l'entrainer au lieu d'une courroie) ce qui permet en controlant la température du moteur de jouer sur le ventilo.
Le givrage n'est qu'une phase atteinte pour certaines conditions atmosphériques mais le besoin de chaleur pour vaporiser l'essence est permanent. C'est pourquoi un carbu givre alors que la température extérieure est encore positive.
Une bonne pratique selon moi c'est de placer des thermocouples aux points stratégiques d'un moteur pour en surveiller le bon fonctionnement. Les moteurs dont les cylindres sont à plat ont souvent un collecteur d'admission très long ( sur moteurs d'avions certifiés en particulier car la peur de l'incendie sur aéronef est telle que l'on place le carburateur sous le moteur et non au dessus comme sur les voitures) et que l'essence peut se re déposer liquide sur les parois du collecteur. C'est pourquoi sur moteur à refroidissement par liquide on fait passer le liquide par le même tuyau enfin presque, pour aller d'un groupe de cylindres à l'autre Il faut avoir présent à l'esprit que si le pointeau et son flotteur cafouillent l'essence va déborder de la cuve du carbu car la pompe "ne le sait pas". Une précaution élémentaire sur les voitures était de placer sous le carbu une cuvette avec une évacuation latérale par un tuyau afin que l'essence coule ailleurs que sur le moteur.
A propos d'essence et d'électricité sachez que la pompe à essence de toutes nos voitures est soit immergée dans le réservoir soit extérieure mais que dans tous les cas l'essence traverse le moteur et donc que les charbons baignent dans l'essence ( rien à craindre tant qu'il n'y a pas d'air en quantité suffisante dans la canalisation).
Toutes ces considérations sur les échanges thermiques et les conséquences d'une mauvaise adaptation du moteur font que des moteurs d'avions certifiés ont un bien meilleur MTBF lorsqu'ils sont installés sur monomoteur que s'ils sont installés sur bimoteur. En principe le fabricant du moteur donne les conditions à respecter et l'avionneur s'arrange pour qu'il en soit ainsi. Les recommandations du motoriste doivent être suivies à la lettre  et donc l'achat des accessoires qu'il propose est une bonne précaution.
Cordialement.
JG 


Revenir en haut
etidal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 464
Localisation: Bretagne-Paimpol
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 11:04 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Pour Claude,
 Mr HUMBERT m'avait dit il y a 4 ou 5 ans à Blois qu'il installait systématiquement des brides de réchauf en série sur le circuit d'eau sur toutes ses machines après avoir eu un PB de givre sur un de ses appareils. Donc je pense que tous les Tétras doivent en être équipés.
_________________
Etienne 22 Paimpol


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 463
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 23:40 (2011)    Sujet du message: givrage Répondre en citant

Bonsoir Etienne,
Je ne le savais pas.
Sur mon Tétras, il n'y avait pas de rechauffe et pendant les 3 années ou je l'ai eu, je n'ai jamais eu de probléme de givrage.
Claude


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:59 (2017)    Sujet du message: givrage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com