le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Technique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fred


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2010
Messages: 153
Localisation: seychelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 06:58 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

En autorot un helicopter vole car sa vitesse verticale entretient le nombre de tours rotors donc sa sustentation  et sa vitesse horizontale va lui permettre  de faire un flare..
 

Si l’on considère que l’horizontale c’est 0° ; de combien de ° fait varier l’angle de la corde centrale le débattement du collectif (sur un petit appareil) ?
Si au repos l’angle d’une pale est à 0° ; a 100% du regime rotor en stationnaire le fait que la RFA soit sur le 1er 1/3 un couple va se créer et donc devrais engendrer un vrillage. (combien sur un R22 ?).
En autorot a 65knt quand je tire sur le cyclique j’augmente le nombre de tours car j’augmente l’incidence des pales l’hélico descend moins vite et la traînée des pales augmente . Y a-t-il un risque de décrochage ou le « calage » ne le permet pas ?
Quel est la différence de calage des pales entre un autogire et un petit hélico ??
Restez simple.. 
Merci


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Oct - 06:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 07:21 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

Bonjour,
J'ai un bon copain qui pilote un R44 et il m'a dit ( enfin, j'espere ne pas me tromper), qu'en autorot, il faut baisser rapidement le collectif, mettre en descente pour alimenter le rotor ( on se retrouve donc en configuration giro) et effectuer le flare pour atterrir en remettant du pas et en tirant sur le manche pour ralentir la machine.
L'exercice est connu des pilotes d'helicos, mais demande tout de meme, un peu de dexterité.
Les pros me corrigeront si je me suis trompé.
Claude


Revenir en haut
Fred


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2010
Messages: 153
Localisation: seychelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 07:46 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

 Claude.
Oui bien sur ; j'en ai mangé un paqué; mais là je cherche a approfondir ma compréhension du rapport incidence et maintient en autorot...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 19:43 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

deja,si le bout de pale est a 0° au repos,il est d'environ +8 ° au pied;normal les pales sont vrillées;le pas maxi tourne autour de 12-15° selon les taxis (profils)
kaisse que la "RFA"?
en stationnaire avec un 22 ala masse max ,le pas doit etre d'environ 9-10° au bout.
mais bon ,faudrait un tableau noir pour que je t'explique la theorie du vrillage negatig,et son impact "negatif"! sur l'autorot.....
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Fred


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2010
Messages: 153
Localisation: seychelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 3 Oct - 20:46 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

GP/
La RFa c'est la résultante des forces aerodynamiques; somme vectorielle de la portance et de la trainée;  je parlais de celle de la pale et bien sur en stationnaire sans "action" du cyclique.
J'ai bien peur d'avoir besoin du tableau noir, c'est dur d'être loin de tout!!! Sad
(et mes manuels insuffisants..)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 379
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 02:44 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

Ne fait pas de confusion entre le Pas de la pale et l'assiette du rotor.  En descente, le pas mini est autour de 3 ou 4 degrés (jamais 0...) tu as une assiette stabilisée à  60 kts.
Lors du flare, tu ne changes pas l'incidence de tes pales, mais l'Assiette du rotor.  Tu transformes donc ton énergie verticale en modifiant rapidement l'écoulement au travers de ton rotor. ENSUITE, tu augmentes le pas pour un ou deux soutien suivant les machines afin de terminer de disperser ton énergie en augmentant rapidement l'incidence des pales.

Je ne sais pas si j'ai été assez clair, mais le "Rotor en autorotation" est un des morceaux de bravoure de la méca vol.... Laughing
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Fred


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2010
Messages: 153
Localisation: seychelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 06:44 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

Merci bobcat.
Si le pas mini est + De 3a 4° cela veux dire que la corde centrale de la pale est a cabrer c'est la ou je ne comprends pas comment ça continue a s'entretenir; par contre s'il est a piquer donc de - 3/4 ° là pour moi là c'est logique... ou alors c'est le vrillage qui fait que la corde moyenne est négative???
A cabrer ou a piquer???
Fred


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 07:14 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

en effet c'est l'incidence du rotor complet que tu fais varier avec le cyclique,et par là meme l'assiette de la machine.Pour ce qui est du pas ou plutot de l'incidence des pales ,il faut se rappeler que la pale se "decompose" en 2 parties: la partie autorotative,ou "motrice" et la partie "aile" portante.Je t'ai dit plus haut que le vrillage negatif est nefaste a l'autorotation,mais c pas evident a expliquer ici.
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 08:09 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

donc RFA c'est resultante des forces aerodynamiques: encore une abreviation de shadock de l'EASA;les anciens diront que ç a avait un autre nom avant la dictature!!
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Pierre ALBOUY


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 69
Localisation: Millau
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 13:03 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

Bonjour Fred,

regarde une aile delta (un pendulaire par exemple) en descente en air calme : par rapport à l'horizontale, l'aile est cabrée vers l'arrière et pourtant il avance !

je vais essayer de t'expliquer comment, mème en étant cabré (par rapport à l'horizontale), une aile peut générer une force vers l'avant .

Dans une représentation classique, on représente une polaire (portance, trainée dans un repaire XY), la courbe étant paramétrée par l'angle d'incidence (càd l'angle du vent relatif par rapport à une référence de l'aile, la corde par facilité).
Mais, dans cette représentation, les valeurs de portance et trainée sont mesurées respectivement perpendiculairement et dans l'alignement du vent relatif.

Pour fixer les idées, prenons une aile, qui à une certaine incidence (10° par exemple), possède une finesse de 20, cela veut dire que pour cette incidence de 10°, la RFA est environ en arrière de 3° par rapport à la perpendiculaire au vent relatif (Atan(1/20)). Avec une trainée nulle, la RFA serait perpendiculaire au vent relatif, mais avec un cas réel, la RFA est légèrement en arrière de cette perpendiculaire.

Si je représente le vent relatif horizontal, cas de l'aile en vol horizontal, cette aile est donc inclinée de 10° par rapport à l'horizontale et la RFA est à 3° de la verticale, c'est à dire à 7° en avant de la perpendiculaire à l'aile.
Il existe une force horizontale vers l'arrière, la trainée, qu'il vaut compenser par une traction de mème valeur (1/20eme du poids) si l'on veut que le vol horizontal continue (Sigma F = 0 => pas d'accélération) !

Mais si cette traction s'arrète, que faut t'il faire ? On bascule l'aile de 3° et on retrouve la RFA verticale (mais l'aile est encore cabrée de 7° par rapport à l'horizontale ! Le vent relatif vient légèrement du bas (combinaison d'une descente et d'un avancement), de 3° par rapport à l'horizontale, et l'aile descend avec une Finesse de 20. S'il faut générer une force un peu plus élevée pour vaincre la trainée du fuselage (avion), du chariot (pendulaire) ou de l'entrainement du rotor de queue (hélicoptère), on bascule un peu plus et la RFA se dirige en avant

Bien sur, un dessin serait mieux, ce sera pour une autre fois !
_________________
Pierre.


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 15:26 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

voilà Fred,il a tout expliqué:et tu te reprresentes tout ça d'abord en considerant le rotor tout entier com une aile,puis sur une pale vrillée,et tu comprends ce que je t'ai dit au tel,cad que l e vrillage est nefaste a l'autorot (enfin surtout un vrillage de 8-10° com sur les helicos)
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Fred


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2010
Messages: 153
Localisation: seychelles
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Lun 4 Oct - 16:13 (2010)    Sujet du message: Technique Répondre en citant

Merci a vous tous maintemant c'est clair; plus besoin de shéma.
Attention pour le delta, ce n'est pas un profil bi convexe; il a un vrillage a forte incidence au milieu a l'avant et faible en bout d'aile a l'arriere cela faisant sa stabilité..
J'ai parfois un décalage dans l'envoi de mes réponses...
Amicalement.
Fred


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:36 (2017)    Sujet du message: Technique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com