le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Théorie du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 347, 48, 4967, 68, 69  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
manu de mimizan


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 663
Localisation: mimizan
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Jan - 23:41 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Comme quoi malgré toutes les théories... Seul l'essai en vol sera concluant Okay
 A méditer.

 Manu
_________________
Amitiés
Manu de Mimizan


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Jan - 23:41 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 10:00 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bonjour Claude,

D'après tes chiffres 1600 pieds / 115 secondes, je trouve 1600 ft = 487 m soit 487/115 = 4.23 m/s , superbe ! ;
On est loin, très loin, de la théorie à 11 m/s et quelque !!

Tu as ressenti tes narines se gonfler avec le vent du dessous ? Smile

Amicalement,
Régis


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 12:22 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bonjour Régis,
Tu as raison, c est bien 487m ( je ne sais même pas faire une multiplication).
On peut prendre 5m/sec pour arrondir, ce qui fait quand même la moitié de ce qui a été calcule.
Mon inquiétude vis a vis des théoriciens, c est autant de pages pour un mauvais résultat.
Je commence a vous regarder d un autre oeil.
Avant de conclure définitivement, je vais refaire un vol pour contrôler mon altimètre avec un deuxième a bord.
Celui que j utilise est un Winter qui est une bonne marque, mais on ne sait jamais.
Hier, a 2700f t, j étais dans les barbules et a l oeil, c etait haut.
Claude


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 12:35 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Vous ne croyez pas que vous allez enterrer les matheux comme ça non ? Razz
La vitesse qui a été calculée est la vitesse de descente dû au seul rotor à laquelle il faut ajouter la traînée du fuselage et de l'empennage. Il faut d'abord identifier les paramètres du rotor pour avoir la bonne vitesse de rotation. Xavier quel est le calage du pas du rotor ?
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 556
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 12:48 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:

...Mon inquiétude vis a vis des théoriciens, c est autant de pages pour un mauvais résultat.
Je commence a vous regarder d un autre oeil...




Il faut nuancer Claude, il y a les vrais théoriciens (ceux qui considèrent les autres) et les pseudos... J'avais donné une valeur de Cx pour le plus petit de mes rotors, monté sur une machine légère... Soit donc un Cx moyen voir bas... Mais sûrement pas extraordinaire. Cierva tournait à 3, sur une machine chargée à près de 10 kg/m2... Mais je suis un ''imbécile prétentieux''... Fin de ma contribution sur ce sujet, il y va de l'avenir de la giraviation Française (lol)
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Jean Fourcade


Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2011
Messages: 495
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 13:18 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:
... il y a les vrais théoriciens (ceux qui considèrent les autres) et les pseudos...

Mort de Rire Les vrais théoriciens font surtout des calculs. Gma aurait-il fait une fois un calcul ? Dans quel message ?
_________________
Visitez mon site


Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 368
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 14:14 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Comme l'a dit Xavier:"le vent" . 5 à 10 m/s au sol mais combien la haut Claude?

Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 21 Jan - 23:48 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean personne ne veux enterrer les théoriciens, ni les autres non plus mais il faut bien reconnaître les faits qui eux sont indiscutables.
personnellement comme j'ai déjà dis sur ce forum, j'ai eu quelques déboires en testant des rotors théoriquement fabuleux et qui se sont révélé très dangereux pour moi...hé bien j'ai perdu confiance et depuis je demande à voir avant de croire, je pense que la théorie doit être validée par des essais avant de devenir une vérité, soit tranquille Jean j'ai confiance en toi et je sais... que tu sais compter.

Pour répondre à ta question sur le pas du rotor à Claude : j'ai consulté la fiche de fabrication il avait 1°50 de pas mais dans la phase de mise au point le pas a été baissé de 10 minutes soit maintenant 1°40, les bons résultats de Claude sont dû aussi a la basse température et a une bonne pression.

Je suis très content du résultat de portance de ce rotor de 840 cm ainsi que de la vitesse de 203 km/h atteinte par un rotor de 860 cm sur l'Arrowcopter AC10 Very Happy   c'est pas de la pub c'est de l'info.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 01:27 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bien entendu, personne ne veut enterrer personne, mais comme je le disais dans un message précédent, ok pour la theorie et quand on peut, il faut la valider par un essai. Et il arrive que les resultats ne sont pas ceux qu'on attendait.
Il faut donc etre prudent dans les affirmations. ( je dois aussi, de mon coté, verifier mon altimetre pour valider cet essai, mais je suis assez confiant).
Claude


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 556
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 02:56 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Fourcade a écrit:
gma a écrit:

... il y a les vrais théoriciens (ceux qui considèrent les autres) et les pseudos...






Mort de Rire Les vrais théoriciens font surtout des calculs. Gma aurait-il fait une fois un calcul ? Dans quel message ?






En ce qui concerne le rotor d'autogyre, avant vous Jean... Et avant l'existence de ce forum... Sans la revendication de théoricien. Voyez ! Okay
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Haflinger


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2011
Messages: 1 169

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 11:49 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Claude Nowak a écrit:
......
Le chrono est declanché a 2400 pieds jusqu'a 800 pieds.
J'ai fait 2 essais a 15mn d'intervalle.
Le denivelé de 1600pieds....... en 115sec dans les 2 cas.......Le poids .....etait de 418kg.
Le rotor fait 8.40m de diametre et sa corde fait 0.22m ( vitesse du rotor en descente: 330tr/mn)

je trouve 10.5 m/s sans correction de densite avec ma methode qui vaut ......... ce qu'elle vaut

Claude Nowak a écrit:
Bien entendu, personne ne veut enterrer personne,

si au contraire c'est tres clair , personnelement je ne fais pas de complexe j'essaye de comprendre

Claude Nowak a écrit:
mais comme je le disais dans un message précédent, ok pour la theorie et quand on peut, il faut la valider par un essai. Et il arrive que les resultats ne sont pas ceux qu'on attendait.
Il faut donc etre prudent dans les affirmations. ( je dois aussi, de mon coté, verifier mon altimetre pour valider cet essai, mais je suis assez confiant).
Claude

et une erreur de chronometrage ? 1 minute 55 secondes ? ca parait impossible de se tromper

un si bon resultat me choque par sa demesure , et comparativement aux 12 m/s revendiques par Magni et 8.5 m/s mesures par Pht , 4.24 m/s ca parait beaucoup trop beau pour etre vrai , Cx = 6.7 !

pour pouvoir tirer des enseignements il faudrait d'autres mesures contradictoires


Revenir en haut
Claude Nowak


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 488
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 14:24 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

C'est bien 1 minute 55sec et je disais a Xavier au telephone, que 2mn quasiment, c'est long.( je l'ai fait avec le chrono du iphone).
Ce que je dois bien verifier, c'est l'exactitude de mon alti.
Claude


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 15:13 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Claude, si tu avais 10 m/s avec un rotor de 8 m 40, nous aurions en autorotation avec 6 mètres, sur le Mosquito ou le Kompress, environ 15 m/s .... Boudiou ! J'aimerais pas bien...

Dans le genre vécu et absolument pas "théorique" : Matthieu de Quillacq fait du vol de pente à Barcelonnette, moteur coupé, avec le Kompress...

A+
Régis


Revenir en haut
Xavier AVERSO


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 747
Localisation: Toulouse
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 15:22 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Régis, nous avons vu Matthieu sur TF1 hier soir"magistral" comme à son habitude, sacré pilote.

Xavier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Ventus


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2011
Messages: 264
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 15:25 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Je n'ai pas trop de doute sur l'exactitude de l'altimètre, ni sur le chronométrage quand je vois le chiffre.

Ce qui me parait beaucoup plus difficile à évaluer, c'est la vitesse de translation par rapport à l'air (même avec GPS et Badin).

La précision du Badin aux basses vitesses n'est pas très bonne et le GPS seul permet difficilement de savoir combien il y a de vent en l'air.

Par exemple une erreur de 18 km/h (5m/s) de vitesse horizontale et un taux de chute de 5m/s donnera une pente de 45° par rapport à l'air.
Pente qui semblera parfaitement verticale pour le pilote et l'observateur au sol si le vent est de 18km/h.


Comment faire pour mesurer simplement  la vitesse horizontale ?
Je cherche de mon côté...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:23 (2017)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 347, 48, 4967, 68, 69  >
Page 48 sur 69

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com