le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Théorie du rotor d'autogire
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 6467, 68, 69  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 13:47 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
Aujourd'hui non plus.  Le pifomètre de précision de notre génie n'a jamais pu être décoincé depuis.
C'est vrai que votre science extrèmement précise vous permet de maîtriser cet aspect aujourd'hui... il suffit de regarder vos rotors fonctionner... 

 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Juil - 13:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 06:38 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Moi, le mec qui donne des leçons aux autres sur le fonctionnement du rotor et qui ne sait pas que le rotor accélère au moment du flare en autorotation......j'ai des doutes sur ses compétences réelles.....
Mais je dis ça, sans aucune haine...c'est juste un constat..... Embarassed
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 07:39 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bobcat a écrit:
Mais je dis ça, sans aucune haine...c'est juste un constat..... Embarassed


Bonjour,
C'est effectivement un constat... celui d'un seul homme...

Que l'on peut conjuguer avec celui de milliers d'autres venant de l'expérience de plus de 50 ans en giraviation et qui est celui-ci :

Pour un rotor donné en autorotation (régime établit), le régime rotor est quasi invariable avec la vitesse, variable selon le facteur de charge.

Ce qui fait que pour un "flare" à altitude constante votre régime augmentera un peu (au point même de devoir parfois réduire le pas collectif pour garder z constant justement).

Mais des "flares" à altitude constante suite à une panne moteur au décollage après franchissement du PCD (point critique de décision)... ça coure pas les rues (voir règlementation FAR rubrique Procédures d'urgences, § décollages DES & HES)... ça aussi c'est le constat d'une paire de types qui cumulent à eux seuls des milliers d'heures de vol et qui, eux, ont été consultés officiellement pour donner leur avis (il y a leur signature en bas du document).

Et moi, ce que j'aurais aimé trouver sur le forum autogire, c'est l'avis d'un instructeur pilote qui nous explique, graphe à l'appui, ce qui est réglementairement et mondialement admis en matière de procédure dans le cas hélicoptère, au lieu de le voir écrire "moi le palier d'accélération j'suis pour !"

Faudrait il que moi, qui ne suis pas instructeur pilote sur hélicoptère, je le fasse (le rapport de ce qui est réglementairement admis)... sans avoir la prétention de donner des leçons aux autres ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 08:50 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Toutes les courbes et graphes ont été fournies sur ce forum, mais tu les as balayées.....En nous promettant celles de "Bell"qui prônerait la montée immédiate...et que nous attendons toujours....
mais si tu le veux, je peux de nouveau te les scanner...

Ensuite, toujours dans ta grande capacité à noyer le poisson, tu viens maintenant nous parler de flare au décollage HORS, comme je te l'ai déjà écrit, en dessous de la VPM le flare est inutile, voire nuisible puisque que SANS VITESSE il n'a aucun effets....
.
Et c'est bien pourquoi, on recherche au plus tôt à rejoindre la VPM pour ensuite prendre la pente de montée. PAS AVANT ! Et c'est pourquoi, les zones grisées dites "de l'homme mort"  sont un peu  différentes suivant chaque type d'hélicoptère mais existent pour TOUS les hélicoptères.

Enfin, tu parles de ce que tu as lu...Moi je te parle de ce que je fait....des autorotations, j'ai appris à la faire à toutes les altitudes, toutes les vitesses en ligne droite,en  PTU, en PTO , en stationnaire HES et DES ..... et j'apprends encore à mes élèves à les faire. Mes références, je ne vais pas les chercher dans un ou des livres, mais je les ai acquises au "petit carré d'Angoumé". (tiens, je vais te faire gagner du temps dans tes recherches sur le net : http://www.dailymotion.com/video/x5577q_coupeur-fou2_sport?fbc=213 )

Le problème, c'est que tu ne vis que parce que tu as lu....Alors évidemment, quand on te dit le contraire parce que on l'a vécu, cela crée un hiatus, mais au lieu de te remettre en question, tu soutiens tes lectures mordicus !
Tu me rappelle un brillant forumeur qui m'avait sorti sa théorie fumeuse sur le Vortex, qu'il défendait  de toute bonne foi, car il avait compris exactement l'inverse. Il a fini par accepter mes arguments et tout le monde est gagnant....

Faudrait il que moi, qui ne suis pas instructeur pilote sur hélicoptère, je le fasse (le rapport de ce qui est réglementairement admis)... sans avoir la prétention de donner des leçons aux autres ? 
Mais je t'en prit, ce sera un plaisir pour moi de te lire et de dire que tu as raison....Si tu as raison : Fais ! Ecris !
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 09:10 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

 Bobcat, t'as pas la régle à calcul de Servanty toi. Bon alors qui c'est qui sait ici ? Fais gaffes, sinon il pourrait te sortir des photos...Euh,  peut-être pas quand même. Mais des auto-preuves à défaut d'autogires, çà oui.

Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 09:31 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

qui c'est Servanty ? Very Happy
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 11:42 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Jean Claude DEBREYER a écrit:
 Bobcat, t'as pas la régle à calcul de Servanty toi. Bon alors qui c'est qui sait ici ? Fais gaffes, sinon il pourrait te sortir des photos...Euh,  peut-être pas quand même. Mais des auto-preuves à défaut d'autogires, çà oui.



Ah ! il semble avoir résolu le problème de composition des vitesses.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 11:44 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bobcat a écrit:
qui c'est Servanty ? Very Happy



Un gars qui ne faisait pas souvent des autorotations DES et HES.

Donc gma va mettre les petites courbes FAR (issues Bell et autres) en complément (juste en) des graphes altitude-vitesse de Bobcat.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 12:09 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

gma a écrit:

Bobcat a écrit:
qui c'est Servanty ? Very Happy




Un gars qui ne faisait pas souvent des autorotations DES et HES.

Donc gma va mettre les petites courbes FAR (issues Bell et autres) en complément (juste en) des graphes altitude-vitesse de Bobcat.
GMA, personne n'est parfait .....Il faut des gens avec une règle à calcul et des gens qui volent..... Okay

Et depuis un mois j'attends non pas tes courbes ( mais elles sont les bienvenus...) mais ta "méthode de décollage Bell en usage depuis 60 ans..... Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 15:14 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Bell était un visionnaire, en même temps qu'il entrevoyait le déclin de son industrie aéronautique, il préfigura l'avenir de l'hélicoptère quand tous regardaient le cas autogire.

Dans les années 20, il fit l'acquisition d'importantes parcelles de terre au Canada, en dix ans il y planta des quantités industrielles de pins d'une variante connue (épicéa dit commun). D'ailleurs cette variété porte aussi le nom "pin du Canada" depuis. Dans sa tête... Maîtriser la fabrication de pale de gyravion "pleine".

Un peu après, Young fut embauché ainsi que quelques autres collaborateurs, ils furent chargé d'élaborer un modèle d'hélicoptère.

Ainsi naquit le Bell model 30 (projet 1930), puis le modèle 46 (1946). La version définitivement évoluée est celle 47, qui obtint son CdN et fut fabriquée en centaine d'exemplaire... sans aucune commande.

Puis un jour, les financiers de la maison Bell constatèrent un nombre important de machines neuves sur le tarmac... aucune de vendue.

Et Bell se rendit compte que l'hélicoptère était promis à un bel avenir... mais que personne ne savait quoi faire avec cette machine.

Avec les pilotes usine, ils mirent donc au point une méthode de pilotage et d'exploitation (surtout connue par la position du pilote à droite), ainsi qu'un protocole d'exploitation.

Une machine fut confiée à quelques pilotes "choisis" pour chaque pays, ces machines devant démontrer les possibilités de l'engin aux yeux du monde (donc si possible devant la presse).

En France, ce fut l'assistance aux alpinistes prisonnier du froid, suivie par l'ORTF, pendant 4 jours (l'hélico apportait les vivres) en attendant l'arrivée des secours.

A la création de la norme FAR (Fédérale Air Régulation), les préceptes de cette méthode furent repris et "généralisés"... c'est ce qui reste aujourd'hui (les procédures réglementaires)... base du fondamental exigible pour une certification FAR (27 ou 29) et que nous avons nous aussi repris sous l'étiquette UEA.

Semaine prochaine, je mettrais les courbes (car c'est dans un livre voyez vous... pas dans la tête d'un gars)... au bureau.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 15:35 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Arrêtes de noyer le poisson comme tu le fait à chaque fois..... et envoie ta méthode de décollage  Bell utilisée depuis 60 ans....et puis  à ton age ( enfin d'après tout ce que tu as fait....) tu vas encore au bureau ? Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 15:45 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Oui ! toujours... avec grand plaisir même.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 16:15 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Chacun son truc : certains prennent du plaisir au bureau, d'autres à voler......Il faut de tout pour faire un monde
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 486
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 16:25 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Oui, pour moi, bureau, atelier voir vols dans la semaine, autre atelier ou vols voir sorties avec ma compagne le we.

Et pour plaisir... non pas celui de voler... mais celui de partager un vol (sinon je ne vole pas, d'où le peu d'heures).

Et certainement pas cette prétention de professer, de montrer à... juste peut être celle d'expliquer ce qui est connu et de la façon dont je l'ai compris.

Chacun son truc comme vous dites.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 347
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 16:43 (2012)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire Répondre en citant

Le problème, c'est que tu essayes d'expliquer des choses que manifestement tu ne maitrises pas. Je ne connais pas l'étendue de ton savoir, donc, je ne vais pas juger en bloc,  mais je sais de manière certaine qu'en ce qui concerne l'autorotation des hélicoptère.....Il est plus que limité.

Car que tu le veuilles ou non, le rotor accélère au moment du flare Cool SI on a au moins la VPM.......Sinon, on ne fait pas de flare. Pourquoi ? Parce que en dessous de la VPM, le rotor ne s'accélère pas .....et que l'effet de flare est donc nul !

Alors quand tu écris que la vitesse n'influe pas sur le régime rotor c'est vrai...sauf pour le flare....tu n'as pas tout lu.....ou pas tout compris.  que tu sois dans l'erreur est humain, mais essayer de convertir des forumeurs à tes erreurs .....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:16 (2017)    Sujet du message: Théorie du rotor d'autogire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 362, 63, 6467, 68, 69  >
Page 63 sur 69

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com