le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 10:39 (2010)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Bobcat, maintenant que tu as bien compris le distinguo entre "filet d'air" et "flux d'air", pourrais-tu
nous expliquer ce qu'il se passe pour une pale au vrillage nul (cas des Mosquito), en autorotation,
concernant cette affirmation que tu as écrit un peu plus haut :
"Vrillage important = zone autorotative importante et vitesse rotor forte, Vrillage faible = zone antirotative forte et vitesse du rotor faible" ?

1/ Elle s'arrête, point.

ou :

2/ Elle s'arrête puis elle part dans l'autre sens ?

ou bien :

3/ La théorie j'm'en fous ! moi j'vole !!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 10:39 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 381
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 11:23 (2010)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Avant de lancer un contre feu pathétique pour tenter de masquer ton incompétence en matière de voilure tournante, reconnais tu au moins que j'ai raison au sujet du Vortex ? Question

Ou encore mieux, démontres moi que j'ai tort au sujet du Vortex......J'étudierai ta théorie avec attention, mais SVP évites les dessins pompés sur le net ou le seul mot "ring" aurait du te mettre la puce à l'oreille. Laughing

Je te répondrais ensuite Wink ,(car je connais la réponse sur le vrillage, même si je ne connais pas du tout le Mosquito..., mais peut-être pas toi.... Embarassed ) par contre, je crains que tu ne prennes encore une leçon...... Laughing et que tu montres encore une fois tes limites...Aller, un indice, La réponse est tellement enfantine qu'elle s'écrit en un ligne.

En attendant ta réponse, je dirais la réponse 3 car moi......je veux voler avant  Pâques Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 12:29 (2010)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Oui, trois fois OUI, tu as raison au sujet du Vortex et pour tout le reste aussi !!


-------------
S'incliner devant la raison des sots, c'est l'héroïsme des gens d'esprit. Shocked
Jean Rostand


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 381
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 12:34 (2010)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

La vitesse de rotation du rotor....je te laisse y réfléchir, mais c'est elle qui commande tout ( avec l'Angle d'incidence des pales...) Okay sur ton Mosquito , tu as bien 3 plages d'utilisation en autorot , non ?...Maintenant, tu sais pourquoi  : a modification de la vitesse du rotor modifie mécaniquement les zones autorotative et antirotative. Elles augmentent ou diminuent en permanence.....

La preuve, si ton rotor vas trop doucement, il décroche...... Shocked et si il tourne trop vite, tu te raccourcis pendant la descente (du entre autres à une moins bonne portance)

Le vrillage des pales est une astuce d'ingénieux Ingénieurs pour mettre moins de matière dans leurs pales en réduisant artificiellement les efforts à l'emplanture et en les répartissant le long de la pale.. ...D'autres hélicos légers ont des pales vrillées ..ou pas...Comme je l'ai écrit précédemment, c'est un choix technique, économique et de cahier des charges. Une pale "non vrillée" coutant beaucoup moins cher à produire qu'une pale vrillée...CQFD

Je ne connais pas les tarifs, mais je suis presque sur que si on fait un comparatif, les pales du Mosquito sont beaucoup moins cher que les pales d'EXEC ou autres Kompress. Je me trompe ?

Les fabricants de pale ils en disent quoi ???

Bon, je reconnais que ma réponse fait plus d'une ligne..... Wink


Ceci dit ..Bonne année  2011 !
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 14:23 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Michel, j'ai regardé attentivement la figure 11 de ton document ci dessous: il y apparait un coefficient delta sur les courbes tracées. J'observe que pour la  valeur delta = 0,010 , le flux traverse de bas en haut sur tout le rayon du disque rotor (4 à 12 pieds/s).  Le dessin de la figure 9 montrant une inversion du flux en bout de pale est donc faux pour delta >0,006.  Mais pourrais-tu nous dire ce que représente delta? Merci.
Bobcat, ce dessin montre que même quand le rotor tourne dans son vortex, le flux qui le traverse est de bas en haut dans une très large partie. 
Jean Claude
http://img585.imageshack.us/i/ecoulement.jpg/


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 18:51 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Jean claude .Delta est la résistance de profil.
KL Coefficient de portance du mouvement à deux dimensions sous l'incidence déterminé
a=0
incidence ' = as = incidence critique de la section, soit 9°ou 0,16 radian pour le profil Goettinguer symétrique 429

Delta = valeur moyenne de kl entre a=0 et incidence' =as

Désolé j'ai pas les lettres grecques.....

Je vais éssayer de t'expliquer la figure 9, descente verticale.
En descente verticale, on considére le rotor comme un moulinet. si la résistance de profil est suffisamment faible, une partie seulement du rotor travaille en moulinet-frein. Cette partie reçoit de l'air un couple plus grand que la résistance de profil ne peut absorber et, par conséquent le rotor en régime de couple nul doit travailler en partie dans les conditions d' " anneau tourbillonnaire "
Rien à voir avec la théorie tourbillonnaire des hélices qui ne s'applique pas à ce cas, n'y à la région voisine du régime en moulinet frein. Glauert et Look, on comblé cette lacune de la théorie en en déduisant de l'analyse de courbes expérimentales, la courbe caractéristique reliant deux paramétres sans dimension f et F (définis plus loin...des tableau trop compliques à mettre sur cette page); cette courbe remplace celle de la théorie tourbillonnaire partout ou cette derniére ne peut s'appliquer.
Ce qui est important c'est de comprendre la figure que tu contestes, je pense t'en avoir donné l'explication. encore une fois la théorie c'est pas ma tasse de thé, je préfére  ressentir le rotor en vol.
 A ce sujet un jour j'ai pulvérisé du téflon gras lubrifiant (utilisé pour la lubrification) sur les pales d'un rotor de 7.60 , profil 23012. Habitué à piquer sans moteur et trouver à un moment l'équilibre avec le moulinet frein  à une certaine vitésse dont je ne me souviens plus, j'ai eu la surprise de partir en surf, comme si le rotor était une planche. Impréssionnant à vivre, mais pas dangereux. Par contre au sol, j'avais eu du mal à lancer le rotor, au départ. Je dois dire que le VR7 donne un peu cette impression sans téflon.....
_________________
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 19:08 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Jean claude, autant pour moi, je m'etais trompé de post pour la réponse; à ce que tu m'as répondu je dirai, que je m'étais aperçu par les éssais, que la descente verticale la plus lente, donne le bon régime pour le vol en palier. C'est logique, vu qu'une descente verticale rapide, peu être aussi bien due, à trop ou pas assé de calage du profil. Es tu d'accord avec ça ?
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 19:21 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Merci Michel pour tes explications.
Je ne conteste pas tes courbes, j'essaie juste de comprendre à quelles situations elles correspondent, n'ayant pas le reste du texte. L'auteur semble prendre delta = 0,05 comme reférence dans la figure 10. Mais ne sachant pas quelles unités il utilise, il est difficile de savoir ce que donneraient nos rotors modernes.  Il est certain que la descente verticale est un régime  qui fait nettement s'accroitre la vitesse verticale par rapport à la Vz obtenue en translation.


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 19:49 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

J'ai donc aussi replacé la réponse précédente ci-dessus.
Je ne suis pas sûr de comprendre ta question. En descente verticale, le régime est un peu plus bas qu'en translation, à poids  et calage donné. C'est du à la légère différence de surface de la zone décrochée.  D'autre part, un calage réglé plus grand diminue le régime d'autorotation. Non pas à cause de la trainée plus élevée des pales, mais parce que pour soulever le même poids elles ont besoin de moins de vitesse.   Cela occasionne moins de  trainée de profil. Et donc en descente verticale, la Vz va diminuer aussi un peu (mais très peu). Maintenant, si en vol le calage était amené à une valeur  trop haute, la pale décrocherait  et le régime s'effondrerait irrémédiablement (en ralentissant, l'angle d'attaque des pales augmente encore plus)


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 1 Jan - 21:01 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

OK, je vais essayer de mieux m'expliquer. En descente verticale si tu as trop de pas tu chutes vite , vu que tu diminues le régime rotor. si tu n'as pas assé de pas il en est de même vu que tu es en surrégime mais plus transparent. Il n'y a qu'un seul calage qui assure une chute mini pour un diamétre et poids donné. Je l'ai expérimenté en direct avec mon porte pale électrique...il y a 20a. Je me suis aperçu qu'en conservant ce calage en translation, j'avais une bonne harmonie entre le recul du à la trainé et la poussé moteur. Difficile à expliquer, c'est du ressenti, en gros tu as l'impression que ça vole tout seul. C'est donc la référence que j'ai appliqué au régulateur et toujours la même depuis. Tu vois pourquoi la théorie me gonfle...je préfére le réel.
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
Florent


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2008
Messages: 469
Localisation: 38

MessagePosté le: Dim 2 Jan - 14:30 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Michel a écrit:
  A ce sujet un jour j'ai pulvérisé du téflon gras lubrifiant (utilisé pour la lubrification) sur les pales d'un rotor de 7.60 , profil 23012. Habitué à piquer sans moteur et trouver à un moment l'équilibre avec le moulinet frein  à une certaine vitésse dont je ne me souviens plus, j'ai eu la surprise de partir en surf, comme si le rotor était une planche. Impréssionnant à vivre, mais pas dangereux. Par contre au sol, j'avais eu du mal à lancer le rotor, au départ. Je dois dire que le VR7 donne un peu cette impression sans téflon.....


Cela a du influence l'épaisseur de la couche limite par diminution des aspérités. Je ne pense pas que l'action du téflon y soit pour quelque chose...


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 3 Jan - 20:53 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Je n'en dirai pas plus à ce sujet, la seule chose que je peux dire c'est que le téflon utilisé, n'est pas celui qui séche aprés vaporisation. la sensation de surf était totale..... Rolling Eyes
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 381
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 01:34 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Il y a même un stage  qui commence le 1er mars 2011 : http://www.aerocontact.com/emploi_aeronautique/approche-non-lineaire-pour-p… Okay
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Cros


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2010
Messages: 217
Localisation: herault
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 08:53 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

A ce stage ils pourraient étudier le comportement de cette pale solitaire.... Wink



Uploaded with ImageShack.us
_________________
Voir l'invisible et croire l'incroyable, voilà comment réaliser l'impossible.


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 381
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 4 Jan - 09:34 (2011)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION Répondre en citant

Excellente idée de supprimer la pale reculante... Okay comme elle porte moins, elle ne sert à rien  Mr. Green
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:46 (2017)    Sujet du message: FLUX du ROTOR en AUTOROTATION de TRANSLATION

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> le forum de l'autogire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com