le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Récapitulation
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15, 16  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Vos photos et créations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 583
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 08:21 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Bonjour Claude,


Michel a compris que le décollage et le vol sont deux étapes distinctes, l'une étant tributaire uniquement d'un régime rotor (le décollage), l'autre d'un régime rotor et d'une vitesse air minimale (le vol) utile à l'entretien du régime rotor.


Et comme de nombreux constructeurs avant lui, il pense très justement qu'il est possible de sécuriser la phase décollage en la dissociant du facteur vitesse, cette vitesse n'étant utile qu'au début du vol (ou en fin de décollage, mais pas au début). C'est un courant de pensée à part, la plupart des adeptes du giro jugeant qu'une vitesse minimale est nécessaire... au début du décollage.


Et donc (avec raison selon moi), Michel considère qu'il faut d'abord donner du régime au rotor pour lui donner la capacité de soulever la masse, qu'ensuite, cette première étape franchie, on consacre la puissance du propulseur à l'acquisition de la vitesse de montée optimale. Le vol débute donc à 10 m de haut et à Vmo, avant, c'est saut et accélération.


La sécurité ici est garantie, la machine franchit un obstacle en quelques dizaines de mètres, le temps d'exploitation du moteur à W max est réduit au minimum. Ce qui signifie que la phase décollage est très courte... donc vous réduisez la probabilité d'une panne au décollage à son stricte minimum.


C'est, et ce fut toujours, l'avenir pour l'autogire, même si d'autres considérations condamnent économiquement la formule.


Bravo Michel, continuez !
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Nov - 08:21 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Claude Nowak


En ligne

Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1 512
Localisation: Bretagne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 09:37 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Je suis impatient de voir ce décollage.
Claude


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 11:19 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

gma a écrit:

(par un décollage sauté) La sécurité ici est garantie, la machine franchit un obstacle en quelques dizaines de mètres, le temps d'exploitation du moteur à W max est réduit au minimum. Ce qui signifie que la phase décollage est très courte... donc vous réduisez la probabilité d'une panne au décollage à son stricte minimum.




Pourquoi, à 10m ou 20 m du sol sans vitesse de translation, la panne moteur serait moins dangereuse, ou moins probable ? 


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Nov - 11:47 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Gérard BEAUDOIN
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Nov - 12:22 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

+1

Pour ce qui est du vent de travers avec un "sauteur" tu dois pouvoir limiter.

Cordialement
Gérard


Revenir en haut
Jean Claude DEBREYER


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2008
Messages: 2 665
Localisation: Loir et Cher
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 13:38 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Le mieux serait une norme FAR-Gma interdisant la panne au décollage !

Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 412
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 13:45 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

La recherche et l'expérimentation sont louables, sans elles , il n'y aurait pas de progrès technique et je ne critique pas la démarche, bien au contraire.


   Mais pourquoi vouloir faire "comme un hélicoptère" alors que justement, les hélicoptères qui par construction peuvent le faire sans problème , quand ils le peuvent évitent  ce genre de décollage  vertical ?
A moins de me démontrer une courbe Hauteur/ vitesse dans lequel ce type de décollage pour un gyro  s'inscrit en sécurité, je n'en vois pas l'utilité.


Je préférerais et de loin, un décollage "oblique" qui inscrive en un temps très court le gyro sur sa pente optimale de montée avec la vitesse idoine....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Nov - 15:06 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 583
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 15:49 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Pour ceux qui ont déjà oublié, on re-précise que le souci majeur en aviation c'est la panne au décollage, que, selon une norme bien connue maintenant, le décollage cesse une fois franchie la hauteur réglementaire de cinquante pieds (quinze mètres chez nous). Donc, pour simplifier, un autogire qui prélance en surégime et qui saute avec l'inertie emmagasinée au delà des cinquante pieds ne connaîtra jamais de soucis de panne au décollage. Ca va comme ça ?
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Mer 7 Nov - 06:38 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 412
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 17:53 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effectivement " la norme" dira que l'appareil s'est écrasé après une panne  "en plein vol"....Pas au décollage puisqu'il était au delà des 50fts....  
C'est une façon administrative de voir les choses...mais qui ne change rien au final : la panne moteur "en plein vol" à 15 mètres  de haut avec une vitesse  air voisine de zéro et un régime rotor qui est revenu à la "normale" ne doit pas laisser beaucoup de temps pour réagir. 
Mais je demande à voir....
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 583
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 19:09 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Si vous disposiez d'une machine qui, quelque soit l'instant ou le moteur tombe en panne, vous permette, sans vitesse, de monter a 15 mètres chez nous et d'avoir, une fois la haut, un régime rotor normal, je pense que vous trouveriez cette machine très sécuritaire. Car, ce faisant, vous disposez d'une hauteur de quinze mètres pour soit conserver ce régime, soit gagner la vitesse suffisante pour un pose à Cz max. Ce genre d'engin ne court pas les rues, à défaut d'être l'idéal, il serait fantastique et c'est vers ce but que devrait tendre toutes les constructions de ''giro-sauteurs''.
Reste que, pour monter à 15 mètres sur la seule énergie cinétique, il faut : soit du régime, soit de la masse rotor, soit une faible charge alaire... Voir une combinaison des trois... Tout ce qui est donc préjudiciable a de bonnes performances en translation. Le compromis est donc nécessaire et difficile à faire, mais réaliser la performance en soit n'est pas impossible, cela a d'ailleurs déjà été fait. 
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Mer 7 Nov - 06:44 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Nov - 19:44 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 583
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 6 Nov - 20:12 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Le Djinn fait 800 kg, il prélance son rotor de 11 m de diamètre à 520 tr/min maxi (420 mini) et, sans l'équivalent 220 cv du "Palouste", il "saute" à 10 m et plus sur la seule inertie de son rotor. Voyez, cela fut déjà fait par le passé. Le "Farfadet" faisait de même, comme le SE 700, le PA 39 et à plus petite échelle les Weir. Le C302 décollait "sauté" et se posait verticalement.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Mer 7 Nov - 06:51 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Nov - 20:30 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:20 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 583
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:02 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Sur "Djinn", la montée rapide et collective en pas ne se traduit pas par une montée instantanée du débit d'air dans les pales. Sur cette machine, l'entraînement du rotor est assuré par un prélèvement en sortie de compresseur du "Palouste" (80 %). Une demande de puissance doit donc généré d'abord une montée en régime du réacteur (jusque 33000 tr/min) dont on prélève ensuite une grande partie de l'air en sortie de compresseur, les 20 % restants suffisant au fonctionnement dudit réacteur... un cycle lent, incompatible avec les besoins immédiats en exploitation. C'est l'inertie du rotor, volontairement choisie élevée par le constructeur qui compensait ces "manques".


Il était donc préférable de décoller le "Djinn" en "sautant" (inertie), puis d'opérer une mise en translation en le laissant perdre un peu d'altitude pour "réguler" le régime du réacteur soumis après le décollage à un pompage somptueux.
En exploitation agricole, notamment dans les vignobles Champenois, la puissance du "Palouste" ne permettait pas de faire avec la turbine seule au regard des pentes rencontrées dans les coteaux du Barséquanais où du Barsuraubois.
Ce que faisait le "Djinn" avec son inertie rotor, le Bell 47 put presque le faire à condition de tolérer 3400 tr/min au moteur au pied des coteaux... un écart donc de plus de 100 cv entre les deux machines au profit du Bell... Mais "Gyrafrance" laissa plus de Bell dans les coteaux du "Barséquanais" que "Phitagri" des "Djinn"...


Mais le "Djinn" c'est deux pales de presque 80 kg chacune...
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Dernière édition par gma le Mer 7 Nov - 06:58 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 (2017)    Sujet du message: Récapitulation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Vos photos et créations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 312, 13, 14, 15, 16  >
Page 13 sur 16

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com