le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Récapitulation
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Vos photos et créations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 369
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:14 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Del Castillo a écrit:





Dernière édition par remi le Mer 7 Nov - 00:18 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:14 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
remi


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2011
Messages: 369
Localisation: 54
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:18 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Del Castillo a écrit:

Avec des si... :-)
Envoyer une masse de 450 kg à 15 mètres d'altitude par de l'énergie cinétique accumulée via une voilure tournante et disposer en haut des 15mètres d'une vitesse de rotation résiduelle conséquente qui génère la portance nécessaire à l'autorotation, je crains que le problème ne soit pas la performance en translation mais simplement la faisabilité...

Cartercopt le fait avec 400hp en réserve


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:23 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:21 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:29 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:21 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 00:57 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

C'est ce vers quoi il faut tendre Jean Marc...

Mais si votre moteur tombe en carafe avant 15 m, qu'il reste de la piste en dessous, est-ce utile de finir le "décollage" (car le passage des 15 m c'est au seuil de piste hein).

Autrement dit... A t'on intérêt (économique) à faire un autogire qui décolle d'un héliport et donc capable de franchir le seuil de cet héliport à 15 m même sans moteur plutôt qu'un autogire qui décolle en 50 m, contraint uniquement de franchir le seuil de 10% de la distance en hauteur jusqu'à concurrence des 15 m au seuil de piste ?...

On redis, les 15 m c'est le début du vol, a t'on intérêt à garantir cette performance sans moteur juste pour avoir la prétention de décoller sur place ?


La différence entre un A18 et un Hughes 300 réside là, le premier emporte 2 personnes en décollant "sauté" d'une piste de 50 m avec un 160 cv, l'autre peut faire le même emport en décollant sur place (et Bobcat explique pourquoi c'est pas sécuritaire de faire malgré tout comme ça) avec 180 cv et un peu moins de performances en croisière.
Et si le marché plébiscita le Hughes 300, cela s'explique par ses capacités à basses vitesses, pas le manque de performances au décollage du A18.


Personnellement, je préfère une machine qui prélance son rotor puis roule jusque Vmo avant de monter directement à 15 m en moins de 50 m. En cas de panne, l'inertie de son rotor et sa vitesse se conjugueront pour le franchissement des 15 m. Elle n'aura pas la prétention de décoller sur place, mais elle nécessitera une piste très courte tout de même, ça me parait suffisant. Et je trouve insuffisant une machine chargée à moins de 10 kg/m² qui nécessite, avec un rotor (Fn fonction du régime et non de V), une distance de décollage (passage des 15 m) supérieure à celle de l'ULM équivalent.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 10:38 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Je suis assez d'accord qu'atteindre 15 mètres sans moteur sous la seule énergie cinétique accumulée est inutile... mais c'est vous qui le formuliez en ces termes (Donc, pour simplifier, un autogire qui prélance en surégime et qui saute avec l'inertie emmagasinée au delà des cinquante pieds ne connaîtra jamais de soucis de panne au décollage. Ca va comme ça ?)
Et je suis évidemment d'accord que si la panne survient à 3 mètres il n'y a franchement aucun intéret à monter à 15, à voir comment on contrôle la machine en pareille situation.

Nous sommes également d'accord sur le fait qu'il est pertinent de monter à la VMO.
La différence est que vous préférez rouler jusqu'à VMO, alors qu'il est unanimement préconisé de quitter le sol en palier dans l'effet de sol une fois atteinte la vitesse de sustentation dépassant un "second régime", pour diverses raisons, notamment les risques sur piste accidentée ou bosselée, les risques par vent de travers...
Mais votre réflexion fait référence à des machines dépassant la tonne, les notres à des machines de moins de 500kg...


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 12:11 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

C'est unanimement admis parce que les machines ne peuvent pas rouler jusqu'à Vmo (elles n'en ont pas la capacité technique)... le faire exige une habileté exceptionnelle qui peut être même inutile sur un simple coup de vent.

Et donc vous choisissez unanimement un moindre mal, celui de faire un roulage hors sol (RHS) (c'est de moi hein !... c'est pas dans la norme), moins dangereux que le roulage tout court... mais contraignant un vol DES... plus dangereux qu'un vol HES.

On s'en fout que cela fasse 1000 ou 500 kg... D'autres ULM de la famille voisine roulent à 90, montent à 120 et croisent à 250..., en moins de 500 kg. Donc c'est pas là le problème.
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 13:07 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

C'est ca.
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 13:14 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

C'est vous qui préférez roulez jusqu'à la VMO... Laughing  (je préfère une machine qui prélance son rotor puis roule jusque Vmo)
Si vous pouviez réduire l'usage des sigles (DES, HES...), même si c'est précis, c'est peu lisible au commun des mortels...
Mais j'aime bien le palier qui n'est pas un palier, mais du roulage hors sol... C'est mignon Mort de Rire


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 13:48 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Dans la mesure ou la Vmo d'un autogire est plus basse que celle de rotation d'un avion équivalent pourquoi pas !... s'il peut le faire. Comme ça il prélance manche arrière, roule en rendant la main... et monte selon la pente affichée... et optimale !

C'est plus simple que presque rouler manche AR, lever la roue avant, rendre la main pour la remettre par terre, tirer pour presque monter, mais pas monter, attendre les tours, faire palier pour accélérer, et finalement tirer pour monter...

Non ?

"RHS" vous plait hien !... j'en suis ravi, c'est une expression de cascadeur... au moment où le véhicule quitte la route prévue mais de façon non prévue (lol). Des cas pratique sont visibles le dimanche matin, dans les ronds points, à partir de cinq heures... (re lol)
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:15 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Effacé par Del Castillo pour laisser le post à sa destination initiale

Dernière édition par Del Castillo le Mer 7 Nov - 17:22 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
olb13


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2010
Messages: 423
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:26 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

je ne sais pas si Michel Cros va continuer a montrer C essais si vous continuer a pourrir son post Confused

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bobcat


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 2 424
Localisation: Thailande
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 14:54 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Non, au contraire, je suis intéressé par la suite !   Comme je l'ai dit, je ne vois pas bien  la finalité de ce système de "gyro sauteur"pour un gyro, mais toutes les innovations qui sont faites  par les uns et les autres seront un jour ou l'autre utile dans le domaine du gyro.... Et même si je n'adhère pas à l'idée, je trouve la démarche intéressante et enrichissante !
_________________
Pil/Ins pro/privé hélico, environ 6000 heures de vol sous voilures tournantes ( je ne marque pas mes heures sur ULM). Vole sur Paramoteur, Hélico et autogire....


Revenir en haut
Del Castillo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:04 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Nous ne sommes pas très disciplinés, tu as raison OLB13. Les travaux de Michel nous intéressent, le reste on doit en discuter ailleurs, fin d'émission ici pour moi.

Je ne sais pas si on peut faire du ménage pour supprimer ses propres posts et nettoyer ici pour laisser à Michel un poste propre, si quelqu'un sait il peut me dire en MP


Revenir en haut
gma


Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2010
Messages: 2 589
Localisation: Nord de France
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 15:30 (2012)    Sujet du message: Récapitulation Répondre en citant

Del Castillo a écrit:
Je ne suis plus certain de tout comprendre dans vos variations de position. J'ai à peu près intégré une démarche dont je comprends les tenants et aboutissants, elle est réputée sûre par l'immense majorité des sachants (et la FAA, puisque vous aimez les normes américaines), donc les suppositions, hypothèses et interprétations de ce qui pourrait ou devrait être, je vais pas formuler un avis. Aux Arts et Métiers il y a un proverbe qui dit (pardon d'avance aux centraliens et polytechniciens, mais ils sont habitués) :Un X (polytechnicien) construit un pont. Le pont s'écroule. L'X replonge dans les calculs et trouve pourquoi le pont est tombé
Un Centralien construit un pont. Le pont s'écroule. Le centralien ne sait pas pourquoi (mais il va faire appel au polytechnicien)
Un Gadz'art construit un pont. Il tient... il ne sait pas pourquoi.

Laughing





Vous devriez relire, ma position ne varie pas.Je suis contre le palier d'accélération (et j'ai exposé pourquoi), mais je le recommande à ceux qui exploitent des machines ne pouvant s'en passer.

Et j'évoque en connaissance de cause, j'ai utilisé moi-même une machine tributaire de ce palier, je n'ai jamais eu d'accident avec et j'en garde un très bon souvenir malgré ses insuffisances (mono, 503, bicarbu, 2,24 type bensen).

Sur les machines (et non plus sur la procédure de décollage), pour que l'appareil soit exploitable conformément à une norme mondialement réputée (c'est tout de même pas rien), il est nécessaire d'avoir :

-un prélanceur efficace qui garanti un régime rotor minimal lors du décollage (donc exit les systèmes qui vous impose d'attendre que le rotor accélère après avoir quitté le sol),
-un train et un système de commande adaptés à un roulage sur piste utile à l'acquisition d'une vitesse minimale qui est celle de meilleur taux... à défaut, celle de montée optimale,
-ou alors, faute de pouvoir rouler, un système permettant une sortie de l'effet de sol à V nulle,
-voir une combinaison des deux (vitesse de meilleur taux et saut).

Mais en aucun cas continuer de précher cette bonne parole actuelle qui consiste à dire que pour l'instant tout va bien techniquement vus qu'on est nous même nos propres pilotes d'essai..., qu'on est ULM... donc pas obligés de voler comme il faudrait, qu'il suffit de bien se traîner dans un palier lamentable au raz des paquerettes pour acquérir ce que nous ne pouvons pas atteindre autrement et de continuer comme ça ad vitam éternam.

Il y a sur ce post un type qui pense différement de vous, qui expose, explique, justifie, un autre qui pense aussi différement et qui montre qu'en ULM on peut faire comme il faudrait et comme partout dans le monde on fait (mais pas sur autogire, c'est vrai...).
Et à l'opposé, une petite multitude qui dit simplement qu'il ne faut rien changer car c'est comme ça qu'on a appris (mais sûrement pas selon "St Yan" ou "Bell")... que c'est la sécurité !

A vous de voir qui a raison !, je vous assure toutefois que je respecte votre façon de penser puisque vous m'assurez agir en accord avec elle. Reste que, tous les jours, à LFPG, des milliers de passagers quittent le sol Français sans faire de paliers d'accélération avec des machines qui ont été conçus pour justement ne pas avoir à le faire... il y a sans doute une très bonne raison. Et c'est comme ça partout dans le monde, soit le cas de millions de passagers.

Donc pour votre autogire... Soit il roule et décolle pour monter de suite à 15 m et franchir ce point à Vmo, soit il saute HES d'entrée et fini d'acquérir H et Vmo au dessus d'une piste dont il passera le seuil à 15 m et Vmo.
Mais une machine qui est obligée de "voler" dans l'effet de sol le temps d'acquérir sa vitesse de montée est une machine dangereuse. Et si, par choix, vous faites ainsi, c'est votre façon de décoller qui est dangereuse.

Par contre, si vous conduisez volontairement un palier dans l'effet de sol sur une machine qui est tributaire de ce palier, votre façon de décoller est sécuritaire... sur une machine dangereuse.

Et ce point de vue ne change pas !  
_________________
L'inconvénient du plomb dans la cervelle est qu'il provoque, chez certains sujets, des crises de "saturnisme"...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:13 (2017)    Sujet du message: Récapitulation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Vos photos et créations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 313, 14, 15, 16  >
Page 14 sur 16

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com