le forum de l'autogire Index du Forum

le forum de l'autogire
le forum de l'autogire

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Poids des hélicos ULM
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA )
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Sam 19 Fév - 13:18 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

 A suivre sur: www.ulmag.fr/

Quelle limite de masse pour les ULM ? (suite) Entièrement d’accord avec ton analyse. En réalité on crée une classe hélico ULM biplace que l'on ne pourra utiliser qu'en monoplace. Ce n'est pas demain que des constructeurs vont sortir un appareil plus léger, ce qui est presque impossible pour un hélico. Pourquoi ne pas appliquer la masse maxi égale à celle destruction appareils équipés de flotteurs ; quelle est la différence au point de vue pilotage et sécurité ?
Pierre Gauvain - 19/02/11

Bonjour Pierre, pour ma part je m'interroge sur ce qui justifie l'extension accordée aux amphibies ? Puisqu'ils peuvent presque tous se poser sur terre, on ne peut même pas justifier par un ''moindre mal'' d'une culbute dans l'eau. C'est selon moi un bel exemple de ce que je dénonce régulièrement : quand on n'arrive pas à résoudre un problème techniquement, on le résoud administrativement. Cordialement.
miguel horville - ULMaG.fr




Quelle limite de masse pour les ULM ? Hélico ULM - Classe VI
Cette classe va certainement voir le jour prochainement. Malheureusement la FFPLUM fait des erreurs, s'entête et recommence.
Prenons les 3 axes : la FFPLUM et elle seule a souhaité limiter le poids total sans parachute à 450 kg. Cette fédération au départ a été crée par des pilotes de pendulaires qui voyaient d’un mauvais œil ces nouveaux appareils. Peut-on expliquer pourquoi le poids total de 450 kg est le même pour un pendulaire super équipé moins lourd qu’un 3 axes sommairement équipé, les deux en biplace. Résultat, la majorité des 3 axes volent actuellement en infraction. Un seul appareil peut actuellement voler en respectant la règlementation, mais encore faut-il avoir les moyens de se l’offrir, c’est ce que l’on appelle l’aviation populaire. Quelques appareils respectent la règlementation sous réserve de voyager en toile de tente, dans les courants d’air, sans chauffage, ni moyen de navigation sérieux.
Sur le forum de Blois du 4/9/2010 : hélico ULM - classe VI, M. Méreuze n’a-t-il pas affirmé qu'il est passionné de pendulaire ? S’il était passionné de 3 axes il aurait peut-être compris.
Et on recommence en voulant que la masse des hélicos ne dépasse pas comme les pendulaires et les 3 axes les fameux 450 kg injustifiés.
A ce jour 2 appareils semblent disponibles et utilisés pour les essais de délivrance des brevets d’hélico ULM. Ces 2 hélicos avoisinent les 280 kg annoncés, mais non pesés, sans équipement supplémentaire et nécessaire, avec des consommations de 20 à 60 litres / heure. Avec une telle règlementation vous aurez l’unique plaisir, à deux, de faire des tours de piste.
Toujours dans le forum de Blois, M. Méreuze affirmait qu’il ne voulait pas sacrifier à la sécurité. Il fait exactement l’inverse, alors qu’un poids total sans parachute de 475 kg pour les 3 axes et les hélicos améliorerait certainement la sécurité et le plaisir de voler. Je ne vois pas la différence au point de vue sécurité avec un hélico amphibie de 495 kg.
Pierre Gauvain - 05/02/11

Bonjour Pierre,
Tu poses une question intéressante : pourquoi des ULM aussi différents que des pendulaires et des multiaxes sont-ils soumis à la même masse maximale ? Attention à la réponse, elle peut faire mal ! Par exemple, on pourrait proposer de réduire la MTOW des pendulaires. Poussons plus loin le raisonnement : un maçon utilise une benne 3,5 T pour charrier ses matériaux. Sa camionnette 3,5 T bénéficie d'avantages non négligeables : permis tourisme, péages autoroutiers réduits, contrôle technique moins coûteux, pas de contrôlographe, pas de visite SIM, pas de visite médicale... Si ce maçon veut charger plus lourd, il doit s'affranchir de difficultés techniques et administratives plus lourdes. C'est pareil avec l'ULM. L'ULM a ses limites et il faut faire avec. Pourquoi ne pas demander 3 places assises. Et si c'est accordé, pourquoi pas 4 places, puis 15... ? Et pourquoi pas 100 ? Je ne partage pas la pensée qu'il faut élargir les limites pour avoir plus de plaisir et de sécurité. Prends un Quicksilver Sport II S : il pèse 200 kg full option et charge 240 kg de fret. L'équation est donc possible. Il est même plus léger que la plupart des pendulaires. Oui, beaucoup d'autres ULM pèsent 100 kg de plus. Mais s'ils dépassent la masse légale, il ne sont plus des ULM. Exactement comme la camionnette du maçon et la benne poids-lourd. Par ailleurs, Dominique Méreuze a absolument raison quand il fait de la masse un paramètre influant de la sécurité : à voilure identique, les vitesses de décrochage et d'atterrissage dépendent de la masse. Or la complexité (donc la dangerosité) de cette phase de vol est liée à la vitesse de son exécution. Pour voler lentement, il faut voler léger. Il en va de même pour l'hélico ultra léger. S'il n'est pas possible techniquement de réaliser cet aéronef, alors tant pis : on fait pas. S'il faut un permis ''poids-lourd'' pour transporter le carburant nécessaire à une autonomie ''acceptable'', alors on fait pas. Pour ma part, je pense que l'ULM devrait être UN et indivisible, avec une règle commune à toutes les classes. Je pense que si la FFPLUM a commis une erreur, c'est d'avoir participé à l'exception technique autorisant une puissance supérieure pour les classes 4 et 5. Cet aménagement est un levier pour demander d'autres exceptions, voire des dérogations. Soit la catégorie ULM est une enveloppe globale dans laquelle on classe des appareils de formes différentes sous un unique cahier de charges, soit elle est un univers d'aéronefs qui rassemble des objets volants très différents ; alors pourquoi pas les LSA, ELA, avions légers, multimoteurs, jets... Dans ce cas, le brevet de pilote ULM deviendra beaucoup plus compliqué, avec visite médicale et options à gogo. Ou alors, il y aura autant de brevets que de sous-classes, avec une gestion complexe et des pilotes multi-catégorie qui devront repasser des examens complets pour changer de catégorie, comme c'est le cas sur la route. Décidément, je pense que la règle actuelle est plutôt équilibrée et souple. Je pense également qu'il faut cesser d'adapter les règles à la technique, mais plutôt attendre (demander, susciter, obliger, exiger...) à la technique de s'adapter aux règles. Là seulement nous parlerons de progrès.
miguel horville - ULMaG.fr




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Fév - 13:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 626
Localisation: Bretigny, Suisse
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 12:51 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Vaste débat, vieux débat...


On a proposé il y a bien longtemps une solution permettant une légére amélioration, mais ceux qui transgressèrent toutes les réglementations de l'aviation de l'époque ne veulent surtout pas que cela se reproduise... Pensez-vous... Sans compter certains pays qui verraient l'ULM aller jusqu'à 1 tonne... voire plus :0)))


Entre les ayatos-minimalistes et les ayatos-maximalistes, il y a une - petite - marge utilisable et logique, mais qui - Ô horreur - demanderait à certains de se médire... C'est pas demain la veille que cela arrivera :0) Rappelez-vous: nous sommes au pays de Courteline, le paradoxe est roi. Lorsqu'un problème réel et vérifié se pose, on préfère soigneusement l'ignorer... Pas de vagues, surtout pas de vagues, voyons, Messieurs !


 
_________________
Alain Lederer


Revenir en haut
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 13:30 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Le sujet est toujours sensible: Poule, oeuf et sophistication :
la classe de plus, la classe de trop ?


http://www.ulmag.fr/accueil/editos/edito_1006.php



http://www.ulmag.fr/FAQ/lire_FAQ.php?ag=1&p=3
Retour sur l'édito ULMaG de juin 2010
Bonjour miguel,
Enfin quelqu'un qui partage mon opinion sur cette 6e classe d'ULM. Je suis entré dans le monde de l'ULM il y a maintenant 11 ans. A cette époque je venais de quitter le vol a voile après avoir eu un parcours chaotique entre avion et hélico. Si j'ai quitté la ''grande aviation'' c'est uniquement par besoin de liberté mais aussi pour les réelles valeurs véhiculées par le mouvement ULM, ces mêmes valeurs avec lesquelles nos ''anciens'' se sont basés pour créer et dynamiser le mouvement. Avec cette nouvelle classe d'ULM j'ai de plus en plus l'impression qu'on s'écarte des fondamentaux de l'ultra léger motorisé, et l'on risque de voir apparaitre sur les terrains des clivages entre les classes ; déja que certains attrapent la grosse tête, alors là ?! Je n'ai pas envie d'entendre sur les terrains que ''lui a du fric alors il fait de l'hélico ULM'', ou pire encore ''si il fait de l'hélico ULM, c'est qu'il veut en mettre plein la vue''. Et effectivement Miguel, si on se référe aux textes qui régissent l'ULM, l'hélico ULM est loin des fondamentaux. Tout va crescendo,  le domaine de vol s'élargit, le prix de la machine, son entretien et son prix de revient aussi. Alors a qui s'adresse cette probable future categorie d'ULM ? Est-elle vraiment indispensable au mouvement ? Ou est-ce juste une envie de gosses que certains aimeraient assouvir faute de n'avoir pu l'assouvir avant ? 
Certains diront que je suis un réactionnaire, sans doute ! Mais je me dis qu'il vaut mieux parfois garder ses acquis, ne pas s'écarter du chemin et penser a ceux qui, il y a 30 ans, ne voulaient qu'une seule chose ! voler pour le plaisir et à moindre coût. 
Thierry venereux - Pdt du club les Marmottes Volantes - Tallard - 23/06/10

Bonjour Thierry,
Merci de ce témoignage. Merci aussi aux lecteurs qui m'ont écrit pour soutenir ce point de vue, sans parler des petits coups de fil matinaux, n'est-ce pas Eddy... Je ne souhaite qu'une chose : me tromper. Mais l'histoire n'étant qu'un perpétuel recommencement, j'ai bien peur d'y voir clair. Cordialement.
miguel horville - ULMaG.fr




http://www.ulmag.fr/FAQ/lire_FAQ.php?ag=1&p=2

Un ULM à Turbine ?
Bonjour ULMAG et bravo pour le magnifique reportage de Blois ; les vidéos sont géniales elles apportent tout ce qui manque dans les journaux papiers et même dans les autres sites d'information. Du salon de Blois je retiens de beaux ULM, encore des machines lourdes et rapides et aussi des pendulaires dans l'esprit des débuts. Ma consternation vient de l'hélicoptère Kiss 209 M à turbine ! Qu'a-t-il à voir avec l'ULM. La classe 6 n'existe pas encore que déjà les constructeurs se permettent de contourner la règlementation (ULM = moteur à pistons). Et l'importateur n'a pas l'air de douter un instant que cet hélico sera légal en France ! Si c'est cela, alors dès demain je monte un moteur de fusée sur mon Skyranger. C'est vraiment n'importe-quoi ! Si D. Méreuze défend la classe 6 avec ce type d'égarement, je ne donne pas cher de notre fédération, dont je me demande dans quelle mesure elle n'est pas à la solde des constructeurs d'hélico. Quelle est la position d'ULMAG sur le sujet ? Cordialement.
Claude - Rhône-Alpes - 11/10/10

Bonjour Claude et merci pour les compliments. C'est vrai qu'on a fait fort cette année avec une équipe de 5 personnes qui n'ont pas lésiné sur la sueur. Merci surtout à eux : Fabrice, Guy, Xavier et Joëlle. La position d'ULMaG sur le Kiss 209 M ? C'est en effet embarrassant pour tout le monde de voir une turbine débouler dans le monde ULM. Mais si on va plus loin, les hélicos n'ont en théorie rien à y faire non plus, puisque machines complexes, comme les désigne l'Annexe II. Pour ma part, je me suis fait insulter parce que j'ai osé exposer ceci dans un édito. Tout comme en 1997 ma position anti-équivalence du permis B-125 m'a valu une mise à l'écart des réflexions sur la moto. Aujourd'hui le gouvernement voudrais bien faire marche arrière, mais ne sait pas comment s'y prendre face à l'hécatombe des ''équivalents'' qui se vautrent en 125. Aujourd'hui, je la ferme et je commence à compter les points. Petite précision, si on lit attentivement les textes, rien ne semble interdire le montage d'une turbine, du moment que sa force motrice soit exprimée en watts (ch) et non en poussée (kg - lb). Cordialement.
miguel horville - ULMaG.fr




Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 20:01 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Mais il me semble qu'au debut ,la definition etait "planeur ultra leger motorisé"....?et quid de l'autonomie de 20mn en ecole de ladite turbine?
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 21 Fév - 11:54 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

ULM = (Ultra Léger Motorisé)


Code de l'aviation civile
Article R133-1-2
...aéronefs monoplaces ou biplaces non motorisés ou faiblement motorisés définis par le ministre chargé de l'aviation civile...


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 08:02 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

FFPLUM,ça veut dire koa? Rolling Eyes
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 09:56 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Tu préfèrerais qu'elle s'appelle la FFAUL ( prononcer la folle ) ??
Fédération Française des Aéronefs Ultra Léger...


Certains grincheux de ton style, se posaient déjà cette question au
moment de l'intégration des autogires dans le mouvement Ulmiste,
au début des années 90...


Pour info : La FFPLUM a eu 30 ans au mois de janvier de cette année,
elle a su s'adapter, évoluer, grandir au gré des évolutions techniques
et environnementales... Tu devrais t'en inspirer quelque peu............


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 13:43 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Non pas grincheux,realiste...les agents du BEA,de la GTA,auraient leur mot a dire,(les rapports sont dans les
tiroirs)....les trous du c... etant plus nombreux, on attend que ça tombe....et TOUT LE MONDE va payer...l'histoire
est un eternel recommencement.
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Rotor


Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 871
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 20:12 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Ba ba ba ba ba...
T'as raison... Comment va t'on pouvoir survivre à ce monde injuste et terrifiant ??





Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 13:59 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

c'est la gloire,Rotor: tu passes a la TV!
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
CH


Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2008
Messages: 714

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 12:30 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

17/03/11 sur www.ulmag.fr
Kiss 209 : pas de classe 6 pour l'instant
Actualité

Le Fama Kiss 209 ne participe plus à la phase expérimentale en cours pour la future Classe 6 ULM. Suite à une première présentation organisée le 28 janvier sur l'aérodrome de Berre-la-Fare en présence de l'importateur Michel Haen, du concepteur Nino Fama et des représentants de la DGAC et de la FFPLUM (dont son président), l'hélicoptère léger a dû subir quelques modifications qui ont conduit la DGAC à demander une nouvelle pesée avec un matériel homologué (SIM). Le constructeur ne s'étant pas présenté au rendez-vous fixé le 10 mars dernier, décision a été prise de ne pas donner suite avec cet hélicoptère. Dommage, car la pluralité de l'offre est garante d'une compétition technique profitable aux utilisateurs ; également parce que l'industriel italien a réalisé un travail remarquable et avant-gardiste qui aurait mérité d'être récompensé. La version présentée à Blois a fait forte impression, même si Fama ne se cachait pas que le matériel de présérie (à train rentrant + options) n'entrait pas dans la catégorie ULM à cause de sa masse. Le modèle présenté à la DGAC était partiellement déshabillé et démuni de roues. La décision de décliner la balance est peut-être liée à la volonté de revenir ultérieurement avec une machine plus aboutie et légère afin de concurrencer le Kompress et sa future déclinaison biplace côte-à-côte.


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 13:30 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

ça c'est fait....
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Arnaud


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2009
Messages: 290
Localisation: Tarbes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 09:41 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

et une fois de plus, beaucoup de bruit pour rien... Pffft, fini le Fama ULM... Question  
et dire qu'on nous annonçait un grand mouvement d'innovations dans l'hélico grâce à cette classe 6 qui allait faire naître tout plein de bébés hélicos, que pour l'instant il n'y avait que peu d'appareils éligibles, mais que bientôt il y en aura beaucoup... Rolling Eyes

Bon, si on résume :
- classe 6 monoplace : Mosquito, et ???
- classe 6 biplace : Kompress, et ???
n'hésitez pas à complèter la liste Mr. Green
...la concurrence fait rage Twisted Evil
_________________
I don't drive fast, I just fly low


Revenir en haut
GP


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2009
Messages: 652
Localisation: 34

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 13:27 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

c'est une classe de type Very Happy  ....ou de marque,com Robinson aux US...

j'aime bien cette image: citation:" Tu poses une question intéressante : pourquoi des ULM aussi différents que des pendulaires et des multiaxes sont-ils soumis à la même masse maximale ? Attention à la réponse, elle peut faire mal ! Par exemple, on pourrait proposer de réduire la MTOW des pendulaires. Poussons plus loin le raisonnement : un maçon utilise une benne 3,5 T pour charrier ses matériaux. Sa camionnette 3,5 T bénéficie d'avantages non négligeables : permis tourisme, péages autoroutiers réduits, contrôle technique moins coûteux, pas de contrôlographe, pas de visite SIM, pas de visite médicale... Si ce maçon veut charger plus lourd, il doit s'affranchir de difficultés techniques et administratives plus lourdes. C'est pareil avec l'ULM. L'ULM a ses limites et il faut faire avec. Pourquoi ne pas demander 3 places assises. Et si c'est accordé, pourquoi pas 4 places, puis 15... ? Et pourquoi pas 100 ? Je ne partage pas la pensée qu'il faut élargir les limites pour avoir plus de plaisir et de sécurité"
_________________
pour un mariage il faut 2 temoins,com pour un accident ou un duel.....


Revenir en haut
AIM
Bruno DELFOSSE


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2008
Messages: 107
Localisation: Là-haut...
Masculin 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 13:41 (2011)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM Répondre en citant

Selon les fabriquants de 3.5T, la charge utile varie de 400kg à 1500kg... Qu'elles sont les fourgonnettes les plus vendues ?
_________________
Si pas devant, si pas derrière alors lève la tête. Toujours en SUBARU TURBO...


Dernière édition par Bruno DELFOSSE le Ven 18 Mar - 17:28 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:42 (2017)    Sujet du message: Poids des hélicos ULM

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le forum de l'autogire Index du Forum -> le forum de l'autogire -> Constructeurs Amateurs Helico ( ULM/CNRA ) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com